jeanne cherhal

 

Jeanne Cherhal est née à Nantes le 28 février 1978. Adolescente, Jeanne Cherhal rêve de danse classique et de ballet, mais échoue au Concours d'entrée à l'Opéra de Paris comme petit rat. En 1991, alors âgée de 13 ans Jeanne Cherhal se consacre à l'apprentissage du piano mais abandonne les cours l'année suivante préférant chanter dans les soirées dansantes.

Puis, en 1997, elle se lance dans le monde du théâtre où elle collabore à l'écriture et à la mise en scène d'une création intitulée "Escabeau", au sein d'une troupe amateur dans laquelle on lui confie également la composition musicale du spectacle.

Ce n'est qu'en juin 1998 que Jeanne Cherhal revient, par un heureux et insolite concours de circonstances, à ses premiers amours : la chanson. A vingt ans, elle compose dès lors ses textes et ses musiques au clavier de son piano, instrument qu'elle n'a personnellement jamais cessé de pratiquer depuis l'âge de ses treize ans.

Compositeur-interprète de talent, cette jeune chanteuse parvient à se créer un véritable univers musical.

En 2000 Jeanne Cherhal remporte "le tremplin des Jeunes Charrues" à Blain (Loire-Atlantique) et le concours national "Le Mans Cité Chansons" dans la catégorie artiste francophone, Jeanne Cherhal fait depuis figure de véritable révélation dans le monde de la chanson française à texte, unanimement reconnue par la presse, les médias et surtout, le public.

En août 1999, elle s'associe également au piano et au chant avec son amie Stéphanie Charriau dans le duo Mesdemoiselles Zou, reprenant des chansons d'Edith Piaf à Jacques Demy d'une manière plutôt grivoise.

En 2002, Jeanne Cherhal, sort son premier album "Jeanne Cherhal"

 

Jeanne Cherhal

jeanne cherhal

1 - Un Trait Danger
2 - Ce Soir
3 - Ne T'inquiète De Rien
4 - La Famille
5 - Madame Suzie
6 - Donges
7 - Les Berceaux Brodés
8 - Sans Titre
9 - L'homme
10 - Mes Problèmes De Relation
11 - Roberto
12 - Avec Des Is
13 - Les Bistrots Les Bastringues

 

Le 1er mars 2005, Sort dans les bacs le second album de Jeanne Cherhal "Douze fois par an"

 

Douze fois par an

12 fois par an

1 - Un Couple Normal
2 - Les Photos De Mariage
3 - Ca Sent Le Sapin
4 - Douze Fois Par An
5 - Le Petit Voisin
6 - Sad Love Song
7 - Super 8
8 - Parfait Inconnu
9 - La Station
10 - Rural
11 - Les Chiens De Faïence
12 - Je Voudrais Dormir

 

En 2005, elle reçoit le prix de l'artiste révélation de l'année aux 20èmes victoires de la Musique pour ses albums. Avant de se produire en solo, Jeanne Cherhal partage l'affiche de Vincent Delerm et fait la première partie de Georges Moustaki, Thomas Fersen et Jacques Higelin.

Le troisième album de Jeanne Cherhal, sortit le 23 octobre 2006, contient 13 nouvelles chansons, dure 45 minutes et 20 secondes. Voilà pour les considérations techniques.

 Il faudra se plonger un peu plus avant dans le disque afin d’en saisir toute la singularité. Cela tombe bien : il s’intitule "L’eau". 

 

L'eau

l'eau

1 - Canicule
2 - Je suis liquide
3 - Rondes larmes
4 - Voilà
5 - Le tissu
6 - La peau sur les os
7 - Tu m'attires
8 - Frédéric
9 - L'eau
10 - On dirait que c'est normal
11 - Une tonne
12 - Merci
13 - Petite soupe

 

 "L’envie de départ, c’était de faire un disque organique". confirme Jeanne. Les plus distraits ont rangé l’auteure-compositrice-interprète - révélation de l’année aux Victoires de la musique 2005 - dans la case "trentenaires racontant le quotidien des gens de sa génération". Or, Jeanne n’a pas encore trente ans. Et l’Eau confirme aujourd’hui qu’elle ne se laissera pas de sitôt enfermer dans cette catégorie. Sans jamais renier "Douze fois par an", son album précédent, la chanteuse affirme aujourd’hui une personnalité bien plus affirmée. "Je me sens très différente d’il y a trois ans. J’en ai appris pas mal, je suis devenue plus exigeante. Sur ce disque, j’ai voulu mettre mon grain de sel partout. Je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir que tout soit comme je le sentais".

Jeanne Cherhal a mis à profit une année de liberté pour aborder aussi posément que possible la confection de L’Eau. "C’était la première fois que je faisais une vraie pause. J’ai commencé les concerts à l’âge de 20 ans et ne me suis arrêtée qu’en août 2005. Avoir fait 200 concerts avec des musiciens a changé mon rapport à la musique. Cela m’a donné envie de penser plus en tant que musicienne, plus seulement en parolière qui fait des mélodies et s’accompagne au piano. C’est pour ça que j’ai tenu à faire des maquettes". Jeanne s’est enfermée dans son appartement parisien pour dompter un logiciel de musique lui permettant de concevoir des ébauches de ses nouvelles chansons. "J’ai passé un peu plus d’un an à préparer des maquettes toute seule. Ainsi, je voyais la couleur que je voulais donner à chacune des chansons avant même d’aborder le travail en studio". Au moment d’enregistrer, elle a la riche idée de confier à Albin de la Simone, accompagnateur très demandé et artiste original, la lourde tâche de réalisateur. "J’avais envie de travailler avec lui depuis que je le connais. Il est très talentueux et en plus il comprend bien ma musique. Il s’est beaucoup investi dans le projet". Ils assemblent un groupe de musiciens : François Lasserre (guitare) et Philippe Entressangle (batterie), accompagnateurs d’Albin rejoignent Eric Löhrer, fidèle guitariste de la chanteuse, ainsi que le Britannique Simon Edwards (Talk Talk, Beth Gibbons, Bashung).

L’ingénieur du son Jean-Baptiste Brunhes complète l’équipe. "Un garçon enthousiaste et extrêmement doué" témoigne Jeanne. Ce petit comité s’isole au Studio Vega, à Carpentras, à l’écart des pressions parisiennes. "Ca me séduisait beaucoup que ce soit loin de Paris, que personne ne puisse passer. On est sortis du studio uniquement pour aller voir finale de la coupe du monde dans un petit village à côté".

La véritable découverte sur L’Eau, c’est la voix de Jeanne Cherhal. Ou plutôt ses voix. Pour la première fois, la chanteuse harmonise, s’amuse à superposer parties de chants, chœurs et contrechants avec une virtuosité et une inventivité époustouflantes. La seconde, c’est l’espace laissé au sein de chacune des compositions, qui s’alanguissent dans des climats à la fluidité impressionnante.

"Aujourd’hui, je n’ai pas peur des silences. Je suis devenue une musicienne qui écrit des textes". Pianiste de formation, Jeanne s’est même autorisée à jouer pour la première fois de la guitare sur Voilà. "J’étais partie m’isoler une semaine à Annecy avec un clavier et un ordinateur pour écrire. Rien n’en est sorti. Quelques jours plus tard, j’ai composé Voilà sur une vieille guitare pourrie". "Ca y est c’est décidé / Je vais tout décider / Sans me faire envahir / Sans me faire emmerder" chante-t-elle sur ce titre aux allures de déclaration d’intention.

Partout ailleurs, Jeanne adopte une écriture volontiers elliptique, qui fait la part belle à l’interprétation individuelle. "Je me suis moins attachée à des choses anecdotiques, à raconter des choses du quotidien". explique-t-elle. Un texte comme celui de Merci témoigne de cette nouvelle manière. "Je l’ai conçu comme un petit film. Je n’aurais jamais osé écrire un texte aussi abstrait il y a deux ou trois ans". Et lorsqu’elle aborde un thème aussi précis que l’excision sur On dirait que c’est normal, c’est avec délicatesse et pudeur. "La première mouture de ce texte était beaucoup plus violente". confirme-t-elle. Beaucoup entendront sans doute dans une tonne une chanson empathique sur l’obésité, mais il ne s’agit bien sûr pas de cela. "C’est le premier texte que j’ai écrit pour cet album. Ce n’est évidemment pas de poids physique que je parle".

 

 

Son quatrième album "Charade" sort le 9 mars 2010 cher Barclay. Pas de musiciens sur cet album! Jeanne est aux manettes et joue de tous les instruments. Clavier, bien sur, mais aussi guitare, basse, batterie, synthétiseurs et trouvailles de toutes sortes. Enregistré entre Madrid et Paris avec la complicité du réalisateur et ingénieur Yarnn Arnaud. Charade est un album au ton direct, désinhibé, servi par une richesse instrumentale étonnante et des expérimentations tant sonores que vocales.

 

Charade

charade

1 - Certains Animaux
2 - En Toute Amitié
3 - Mon Corps Est Une Cage
4 - Mon Premier
5 - Homme Perdu
6 - Qui Me Vengera
7 - Cinq Ou Six Années
8 - Mon Second
9 - J'Ai Pas Peur
10 - Plus Rien Ne Me Fera Mal
11 - Pays D'Amour
12 - Mon Troisième
13 - Lorsque Tu M'As Écouter
14 - Reviens-Moi
15 - Mon Tout

 

 

En artiste accomplie, Jeanne Cherhal s'appuie sur une perte de repères salutaire, une véritable mise en danger. La tournée de Charade débute au Bataclan au moment de la sortie du disque, avec comme backing band La Secte Humaine, qui comprend trois ex-membre des Littles Rabbits ainsi que le guitariste historique de Katherine, Philippe Eveno. Les chansons de Charade ont été écrites et composées à Nantes, dans le Puy-de-Dôme et sur l'île de la Réunion.

Le 10 mars 2014, Jeanne Cherhal sort sont cinquièma album intitulé "Histoire de J". Onze nouvelles chansons tendant à démontrer la régularité de métronome de la chanteuse nantaise. Régulière en travail mais pas en musique ou en amour si l'on prend au mot cette Histoire de J dont l'initiale s'apparente à celle qui la chante.

 

Histoire de J

histoire de j

1 - J'Ai Faim
2 - L'echappe
3 - Noxolo
4 - Quand C'Est Non C'Est Non
5 - Bingo
6 - Cheval De Feu
7 - Comme Je T'Attends
8 - L'Oreille Coupée
9 - Petite Fleur
10 - Finistère
11 - Femme Debout 

 

 

Site Officiel : http://www.jeannecherhal.net

Pin It