wimax1

 

 

Qu'est-ce que le Wimax ?

Le haut débit sans fil voit émerger un puissant standards en la matière : le Wimax.
Le Wimax permet le raccordement d'entreprises ou de particuliers sur des distances pouvant aller jusqu'à 45 km !

L'ouverture de l'IDF (Intel Developper Forum) à San Francisco a été l'occasion pour Intel de préciser ses intentions quand au déploiement du WiMAX, le WiFi de nouvelle génération censé offrir un plus haut débit en utilisant la bande des 5GHz.

La nouvelle composante sans fil, présentée sous le nom de code "Rosedale" pose les bases du Wimax.

 

Explications techniques du Wimax

wimax2

Le Wimax est une norme technique basée sur le standard de transmission radio 802.16, validé en 2001 par l'organisme international de normalisation IEEE. Le standard 802.16 possède comme premier sous-ensemble disponible le 802.16a, validé fin 2002.
Il permet d'émettre et de recevoir des données dans les bandes de fréquences radio de 2 à 11 GHz.

La norme Wimax est développée par le consortium Wimax Forum, qui rassemble une soixantaine d'industriels et qui s'est monté pour promouvoir les standards de réseaux sans fils adaptés aux réseaux métropolitains développés par le groupe de travail 802.16 de l'IEEE et les réseaux HiperMAN développés en Europe par l'ETSI (European Telecommunications Standards Institute) en poussant vers une convergence et une interopérabilité entre les deux standards. Ceux-ci décrivent l'interface physique (PHY) et la couche de contrôle du Média (MAC). Le consortium WiMAX propose un processus de labélisation des équipements.

Cette technologie d'accès radio (basée sur la famille de normes IEEE 802.16) est massivement soutenue par une centaine d'industriels et d'opérateurs, regroupés au sein de l'organisation WiMax. Utilisant les ondes hertziennes, les futures normes IEEE 802.16 sont dotées d'un potentiel largement supérieur aux technologies jusqu'ici commercialisées, non seulement en matière de débit, mais aussi dans leur capacité à couvrir de larges zones.

La boucle locale radio, comme technologie sans fil métropolitaine a connu des débuts difficiles en France. Cette infrastructure point-multipoints, bien qu'utilisant les technologies LMDS (Local Multipoint Distribution System) et MMDS (Microwave Multipoint Distribution System) dans les bandes 3,5 et 26 GHz a souffert d'un manque de standardisation de l'ensemble du dispositif. En dépit de licences octroyées par l'Autorité de régulation des télécommunications (ART) sur ces bandes à plusieurs sociétés, les candidats ont peu à peu déclaré forfait.

Théoriquement, le 802.16a offre un débit maximum de 70 mégabits par seconde sur une portée de 50 km ( sur un terrain plat sans obstacle), en pratique, cela permet d'atteindre 12 mégabits par seconde sur une portée de 20 km, permettant quelques centaines de connexions équivalentes à ADSL et de proposer une interconnexion à l'échelle d'une ville!
La largeur des canaux retenue pour l'Europe (28 MHz) autorise un débit de 132 Mbit/s.

Les standards IEEE 802.16 incluent en base les notions de Qualité de Service permettant par exemple le transport de la voix ou de la télévision. C'est également le cas de la sécurité qui est incluse dans IEEE 802.16

Le consortium WiMAX a effectué des choix parmi ceux possibles au sein du standard 802.16a pour garantir une bonne interopérabilité (couche Physique utilisant 256 OFDM et couche MAC non optionnelle utilisant le Dynamic TDMA [1]).

Un autre projet, le 802.20 , aussi appelé MBWA (Mobile broadband wireless access), lancé par l'IEEE fin 2002, vise lui aussi la mobilité, et se positionne comme remplaçant de l'interface radio des mobiles de troisième génération...

wimax idf wimax3

 

Pin It