lunettes qui restituent les couleurs aux daltoniens - EnChroma

Le daltonisme est une anomalie de la vision, héréditaire, qui touche principalement les hommes et qui affecte la perception des couleurs. On estime à près de 300 millions le nombre de personnes souffrant de daltonisme à travers  le monde. Elle affecte 1 homme sur 12 et 1 femme sur 200.

La société Valspar (fabricant de peintures américain) et la start-up californienne EnChroma ont mis au point des lunettes capables de filtrer les couleurs et de les amplifier afin de permettre aux daltoniens de percevoir les couleurs qu’ils ne pouvaient pas distinguer auparavant.

 

Le daltonisme, une anomalie génétique

Cette anomalie (dyschromatopsie) est portée par le chromosome X. Il est donc génétiquement transmis par la mère. Les femmes ayant deux chromosomes X compensent la mutation ou l’absence d’un gène sur l’un des chromosomes X et sont donc rarement affectées par ce trouble, même si elles en sont porteuses. Cette anomalie a pour conséquence une déficience d’un ou plusieurs cônes de la rétine oculaire. Elle peut aussi subvenir à la suite d’une lésion oculaire, cérébrale ou nerveuse.

Aucune évolution n'est présente durant la vie de l'individu atteint de daltonisme, si ce n’est le déclin de perception des couleurs lié à l'âge comme tout être humain. Il s'agit d'une anomalie durable et non évolutive qui ne peut être restaurée. Le daltonisme ne fait l'objet d'aucun traitement, ni d'aucune surveillance spécifique.

lunettes qui restituent les couleurs aux daltoniens - EnChroma

 

Historique du daltonisme

Le physicien Isaac Newton (1642-1727) a mis en évidence la décomposition spectrale de la lumière. En 1801, C’est le physicien anglais Thomas Young (1773-1829) qui expose sa "théorie de la vision trichromatique", expliquant que 3 couleurs suffisent à créer toutes les autres.

A l’époque il décrit les trois couleurs primaires comme étant le rouge, vert et violet (au lieu du rouge, vert et bleu). Il diagnostique ce trouble chez son patient John Dalton (1766-1844), également physicien et chimiste anglais. Ce dernier publie un article scientifique sur le sujet en 1798 "Faits extraordinaires à propos de la vision des couleurs" en évoquant son propre trouble sous le nom de "Chromopsie".

C’est le professeur Pierre Prevost, enseignant à l’Académie de Genève, qui utilise en 1827 pour la première fois le terme de "Daltonisme" en référence à l’affection dont souffre John Dalton.

 

Tests et diagnostique du daltonisme

Ce trouble de la vue est généralement diagnostiqué lors des visites médicales obligatoires dans les écoles grâce aux tests d’Ishihara (inventé en 1917 par Shinobu Ishihara). Il s’agit d’images "pseudoisochromatiques" constituées de gros points colorés. Un chiffre ou une lettre est dessiné avec des couleurs que le daltonien ne perçoit pas.

Selon les couleurs perçues ou non, on peut définir le type de daltonisme. Certains daltoniens ne font pas la différence entre le rouge et le vert, d’autres ne perçoivent que des nuances de gris.

lunettes qui restituent les couleurs aux daltoniens - EnChroma lunettes qui restituent les couleurs aux daltoniens - EnChroma

lunettes qui restituent les couleurs aux daltoniens - EnChroma

 

Il existe plusieurs catégories de daltoniens : 

  • Les protanopes qui perçoivent le vert et le bleu mais pas le rouge 
  • Les deutéranopes qui perçoivent le bleu et le rouge mais pas le vert 
  • Les tritanopes qui ne perçoivent pas la couleur bleue.

En complément des tests d’Ishihara, on utilise la Lanterne de Beyne pour définir le degré de daltonisme. Il sert notamment à savoir si l’individu peut ou non pratiquer une carrière militaire.

 

Que voit un daltonien ? 

Voici l’exemple d’un drapeau multicolore.

lunettes qui restituent les couleurs aux daltoniens - EnChroma

1 - Drapeau multicolore vu par une personne sans daltonisme.
2 - Le même drapeau vu par une personne souffrant de protanopie.
3 - Le drapeau multicolore vu par une personne souffrant de deutéranopie.
4 - Le drapeau multicolore vu par une personne souffrant de tritanopie.

 

Les lunettes EnChroma restituent les couleurs aux daltoniens

Révolutionnaire, ces lunettes sont une invention totalement fortuite comme beaucoup d’inventions ! La start up californienne EnChroma travaillait en effet sur des lunettes de protection laser destiné aux chirurgiens. En essayant ces lunettes, une personne daltonienne a eut la surprise de découvrir des couleurs qu’elle n’avait jamais vu auparavant.

lunettes qui restituent les couleurs aux daltoniens - EnChroma lunettes qui restituent les couleurs aux daltoniens - EnChroma

La start up EnChroma a alors approfondie la recherche en ce sens grâce à des simulations sur ordinateur et déposé un brevet. Les lunettes filtrent les longueurs d'ondes que perçoit l’œil, en bloquant les couleurs qui ne sont pas primaires, de façon à ce que le signal de couleur envoyé au cerveau soit amplifié. Ces lunettes permettent de distinguer les nuances, les lentilles font apparaître les couleurs de façon plus lumineuse, plus vives et saturées.

Une technologie que la société Valspar à mis à disposition des visiteurs daltoniens du Musée d’art contemporain de Chicago.

Pour se les procurer, il faut compter environ 400 dollars. Vous pouvez évaluer votre vision sur le site EnChroma et faire un diagnostique rapide pour savoir de quel type de daltonisme vous souffrez.

 

 

 

Site officiel : http://enchroma.com 

Pin It