villa ephrussi de rothschild

 

La villa Ephrussi de Rothschild est l’un des plus beaux palais de style Renaissance de la Côte d’Azur. Elle a été construite entre 1907 et 1912 sur un sommet de la presqu’île du Cap Ferrat par la baronne Béatrice Ephrussi de Rothschild. La villa porte aussi le nom de Villa "Ile de France", nom d’un bateau à vapeur en souvenir d’un voyage mémorable que la baronne a fait. Aujourd’hui la villa Ephrussi de Rothschild est devenue un lieu touristique permettant de découvrir des collections de porcelaines, tableaux, objets d’art… ainsi que de se promener au milieu de somptueux jardins.

 

Historique de la Villa Ephrussi de Rothschild et ses jardins

beatrice de rothschildBéatrice de Rothschild est née en 1864 à Paris. En 1883, elle épouse Maurice Ephrussi, banquier parisien d’origine Russe. 
Leur idylle va durer 21 ans. Maurice Ephrussi transmet la tuberculose à son épouse, ce qui l’empêchera d’avoir des enfants, et tombe dans une addiction pour les jeux d’argent avec lesquels il s’endette à plus de 12 millions de francs, ce que Béatrice ne supporte plus.

En 1904, Béatrice de Rothschild obtient le divorce.  

En 1905, son père, le baron Alphonse de Rothschild meurt et lui laisse son immense fortune et son goût prononcé pour l’art. La même année, Béatrice Ephrussi de Rothschild découvre le Cap Ferrat, lieu de villégiature de la haute société, en tombe amoureuse, et décide d’y construire sa maison.

Dès qu’elle apprend la mise en vente du terrain, elle l’achète immédiatement. Béatrice Ephrussi de Rothschild fait appel à des paysagistes de renoms comme Harold Peto ou Achille Duchêne pour aménager les jardins.
Il faudra près de 7 années de travail, le site rocailleux et venteux étant peu propice à la création d’un jardin. La dynamite est utilisée pour remettre à niveau le terrassement.

En 1907, après avoir refusé de nombreux projets, Béatrice Ephrussi de Rothschild choisit l’architecte Jacques Marcel Auburtin, assisté d’Aaron Messiah (architecte niçois) pour construire sa villa.

En 1912, Béatrice Ephrussi de Rothschild prend ses quartiers d’hiver à la villa, le reste du temps elle est à Monaco ou Paris. Elle en fait un lieu dédié à l’art où porcelaines, tableaux de maître et mobilier se côtoient.

A peine arrivée,  Béatrice Ephrussi de Rothschild va imaginer un jardin à la française devant sa villa. Elle utilise chacun de ses employés dans des décors en carton préfigurant les cyprès, ou en utilisant des bandes de tissus pour figurer l’eau, les allées, etc. pour visualiser le rendu depuis sa fenêtre.

En 1933, Béatrice Ephrussi de Rothschild lègue sa villa et ses collections (7 hectares et quelques 5000 œuvres) à l’Académie des Beaux-Arts.

En 1934, Béatrice Ephrussi de Rothschild part à Davos en Suisse où elle s’éteint.
La même année, le paysagiste Louis Marchand est chargé de concevoir des jardins thématiques qu’elle n’aura hélas pas la chance d’admirer. Il restaure également les jardins à la française et remet en eaux les bassins.

A partir de 1937, la villa s’ouvre au public.

En 1945, le Cap Ferrat s’est vidé de ses habitants à cause de la seconde guerre mondiale. Tout y est abandonné pendant 2 ans. Le bâtiment est restauré passant du jaune ocre au rose-rouge lui donnant son caractère vénitien. Et les jardins repris et entretenu par Louis Marchand.

En 1985, la Côte d’Azur connait un hiver particulièrement rigoureux et la villa Ephrussi de Rothschild perd beaucoup d’arbres ainsi que la quasi-totalité du jardin mexicain. La famille Marnier-Lapostolle, occupants de la villa voisine, offre de nombreux végétaux pour recomposer ce jardin aujourd’hui appelé "Jardin exotique".

En 1991, l’Académie des Beaux-Arts confie la gestion du site à Culturespaces. Ils restaurent l’intérieur de la villa, réaménagent les jardins et surtout instaure la "Fête des Roses et des plantes". Le lieu, devenu le plus visité entre Nice et Menton, attire chaque année près de 130 000 visiteurs.

 

La Villa Ephrussi de Rothschild

villa ephrussi de rothschild patio villa ephrussi de rothschild

villa ephrussi de rothschild villa ephrussi de rothschild

 

La villa Ephrussi de Rothschild, évocatrice des palais italiens, a été construite dans le style de la Rennaissance florentine et se compose :

Au rez-de-chaussée :

  • des appartements de Madame Ephrussi,  
  • de 3 espaces de réception (patio, grand salon et petit salon), 
  • d’une salle à manger (ancienne chambre de Maurice Ephrussi) qui accueille maintenant la collection de porcelaine française de Béatrice provenant de la manufacture royale de Sèvre près de Paris, 
  • du salon des porcelaines  dont la plupart proviennent de la manufacture de Vincennes.

A l’étage :

  • Des chambres (chambre directoire, chambre bleue)
  • Des salons (salon des tapisseries, salon des porcelaines de Meissen, salon Fragonard, salon des singes, salon chinois)

 

villa ephrussi de rothschild villa ephrussi de rothschild - salle de réception restaurant

villa ephrussi de rothschild villa ephrussi de rothschild - Chambre de béatrice Ephrussi de Rothschild

villa ephrussi de rothschild - salle des porcelaines villa ephrussi de rothschild - porcelaines

villa ephrussi de rothschild villa ephrussi de rothschild

 

 

Les jardins de la Villa Ephrussi de Rothschild

Depuis quelques années, les jardins de la Villa sont traités de façon bio. Ainsi on utilise :

  • du purin d'orties, 
  • de l'engrais organiques, 
  • un traitement à l'ozone des bassins 
  • des lâchers de coccinelles contre les pucerons des rosiers, 
  • un traitement à l'huile colza pour les orangers, 
  • des biostimulants pour les buis, 
  • un traitement des rosiers avec un produit à base de citron et sarriette...  

 

villa ephrussi de rothschild villa ephrussi de rothschild

villa ephrussi de rothschild - jardins villa ephrussi de rothschild - Jardins

 

Jardin à la française

jardin à la francaise villa Ephrussi de Rothschild jardin à la francaise villa Ephrussi de Rothschild

Ce jardin principal faisant la part belle aux arbres (oliviers centenaires, haies de cyprès, pins d’Alep…), Béatrice Ephrussi de Rothschild l’a conçu en forme de pont de bateau avec de part et d’autre des bassins et cascades. Béatrice avait demandé à ses jardiniers de porter des bérets rouges à pompon comme de vrais matelots. Une note exotique est apportée avec la plantation de palmiers et de bouquets d’agaves. Pour ajouter à la féerie du lieu : un jeu de lumière et des jeux d’eau musicaux offrent le spectacle d’un grand ballet aquatique.

 

Jardins espagnol et florentin

jardin espagnol villa Ephrussi de Rothschild jardin florentin villa Ephrussi de Rothschild

C’est sous un patio couvert que l’on retrouve le jardin espagnol. Les murs ocre et les arcades créent une ambiance orientale. On y retrouve des oiseaux du paradis, des daturas (Mexique), des arums, du chèvrefeuille…. Autour des bassins prospèrent les papyrus d’Egypte et les grosses feuilles dentelées des Monstera deliciosa appelées communément "plante gruyère".

Le jardin Florentin est l’unique vestige du jardin à l’italienne de Béatrice Ephrussi de Rothschild. Un double escalier à la forme d’un fer à cheval renferme dans sa niche centrale un ange de marbre néoclassique. Philodendrons et jacinthes d’eau se développent dans ce jardin.

 

Jardins lapidaire et japonais

jardin lapidaire villa Ephrussi de Rothschild jardin japonais villa Ephrussi de Rothschild

Le jardin lapidaire se trouve dans un enclos ombragé par un camphrier (de la famille des lauriers). On y retrouve des gargouilles provenant d’édifices civils ou religieux mais aussi divers objets : gnomes provençaux et carnavalesques, fontaines, arceaux…  Le jardin est composé d’azalées, de rhododendrons, camélias japonica, fushias et solendra, communément appelé "coupe d'or".

Le jardin japonais nous fait rentrer dans un monde zen où l’eau est omniprésente et vient nous apaiser. Conçu et réalisé par le professeur Shigeo Fukuhara, le jardin est appelé "Cho Seki Tei" ce qui veut dire "Jardin où l’on écoute tranquillement l’agréable bruit des vagues au crépuscule". On y retrouve toute la culture japonaise : pavillon en bois, lanternes et vasques, tracés dans le sable, galets et bassins accueillant les traditionnelles carpes koi, objets d’une véritable vénération au Japon. C’est en 2003, grâce à la Nippon TV (mécène) que le jardin a pu être restauré.

 

Jardins exotique et provençal

jardin exotique villa Ephrussi de Rothschild jardin provencal villa Ephrussi de Rothschild

Le jardin exotique (anciennement jardin mexicain) a été quasiment détruit par le gel en 1985. Il héberge les cactées et plantes succulentes (plantes grasses). Les diverses espèces d’agave, à feuilles lisses ou épineuses, ont atteint au fil des années des tailles impressionnantes, notamment les figuiers de barbarie croulant sous les fleurs au printemps ou les échinocactus aux rondeurs piquantes appelés "coussins de belle-mère".  On y trouve aussi des fleurs d’aloès aux tons orange offrant un véritable dépaysement.

Le jardin provençal est bordé d’oliviers, de lavandes, de pins et d’agapanthes (fleur de l'amour en grec)

 

La Roseraie

roseraie villa Ephrussi de Rothschild roseraie villa Ephrussi de Rothschild

Venant habiller la pointe de l’éperon rocheux, la roseraie est un enchantement pour les sens. Le parfum délicat et varié des roses (cent variétés) embaument ce petit bout de jardin. Chaque année au mois de mai, la fête de la rose et des plantes permet de visiter ce lieu unique où rosiéristes, pépiniéristes, professionnels de l’univers des jardins se donnent rendez-vous dans le Jardin à la française pour proposer leurs plus belles fleurs et plantes aux amateurs de jardin.

 

 

 

 

Site officiel : http://www.villa-ephrussi.com/

 

Pin It