marineland

 

Marineland est le plus grand parc aquatique d'Europe, il se situe sur la Côte d'Azur à proximité de la ville d'Antibes. Créé en 1970 le parc compte plus de 4500 spécimens, sa vocation est de sauvegarder la faune marine en faisant découvrir au grand public les richesses et la diversité du monde marin dans ses dimensions pédagogiques, ludiques et spectaculaires. Marineland possède un centre de recherche sur les cétacés et un pôle scientifique sur les mammifères marins. L'espace Marineland s'articule autour de quatre parcs thématiques : Marineland, La petite ferme du Far West, Aqua-splash et Adventure golf.

Après une demande de notre part auprès du parc de Marineland pour visiter les lieux restée sans réponse, nous avons décidé d'aller voir de plus près la conditions des animaux, voici notre compte rendu de nos deux visites, une en mai 2011 et une contre visite en avril 2012.

marineland24 marineland3

 

Les spectacles : Des animaux blessés et tristes

Si l'on s'en tient à l'aspect visible des choses, Marineland offre un joli spectacle, des animaux bien dressés qui exécutent des tours spectaculaires en échange de nourriture. Un geste pour leur donner un ordre, un coup de sifflet pour les arrêter. C'est un peu le principe du dressage, sauf que pour les amoureux des animaux, cela devient vite un spectacle navrant. Les animaux présentent de nombreuses blessures et travaillent inlassablement chaque jour à raison de 2 spectacles par jour et retournent ensuite dans leurs petits bassins situés à l'arrière des grands bassins consacrés aux spectacles. Des animaux qui ont besoin de jouer ? Certes mais c'est surtout des animaux conditionnés qui ont faim.

 

Le tunnel des requins

Le tunnel des requins mesure 30 mètres de long et traverse de part en part un aquarium géant contenant près de 2 millions de litres d'eau. Requins (taureaux, gris, nourrice, barracudas) raie d'un mètre 50 d'envergure et poissons tropicaux évoluent autour des visiteurs.

marineland marineland

 

Le spectacle des Otaries

Plusieurs espèces d'otaries se côtoient dans le parc : Otaries de Patagonie (O-taria flavescens originaire d'Amérique du Sud), otaries de Californie (Zalophus californianus wollebaecki d'Amérique du Nord), otaries du Cap (Arctocephalus pusillus pusillus d'Afrique du Sud) et otarie de Steller (du nom de celui qui l'a découverte).

Ces pinnipèdes ont tous des grands points communs. Assez bruyant, ils s'expriment haut et fort dans la colonie : rugissements, aboiements, beuglements, grognements et bêlements pour les plus petits. Les batailles sont violentes et très fréquentes : les mâles se battent entre eux pour rivaliser lors des accouplements, ils peuvent aussi s'en prendre à une femelle récalcitrante, ou mettre à mort un petit lorsqu'ils sont frustrés. La morsure fait partie des modes de communication des otaries. A l'état sauvage, une otarie est un animal dangereux qu'il ne faut pas surprendre ou importuner. L'otarie a la particularité d'ingurgiter des pierres (jusqu'à 11 kg de graviers trouvés dans l'estomac d'une otarie de Patagonie !). On suppose que le but est soit de se lester en plongée, soit de faciliter la digestion.

Les colonies élisent domicile sur des plages de galets, au pied de falaises ou sur des rochers pour la saison de la reproduction. Les femelles mettent bas au sec mais chassent exclusivement en mer. Le bébé ou chiot apprend progressivement à se familiariser avec l'élément liquide, avant de s'aventurer au large. Il est allaité pendant 6 à 12 mois pour les otaries de Californie, 9 à 11 mois chez les otaries du Cap, et 1 à 2 ans chez les otaries de Patagonie. La longévité des otaries varie de 20 à 30 ans selon les espèces.

marineland marineland

L’otarie de Steller est la plus grande otarie du monde : elle domine les 14 espèces d’otaries. Le mâle mesure 3 mètres pour une tonne, la femelle mesure 2m20 pour 270 kg. L'otarie de Steller peuple tout le Pacific Nord, des côtes californiennes et d’Alaska aux côtes japonaises. Elle utilise 4 types d’habitat en fonction de la période de l’année : les femelles retournent à leur roquerie natale, un rocher isolé où les adultes se regroupent pour la reproduction et la mise à bas, pour donner naissance à un seul rejeton en été.

Depuis le début du XXème siècle, l’otarie de Steller a subi des campagnes d’abattage massives (55000 individus tués) pour protéger les ressources de pêche. Au point qu’au milieu du XXème siècle, une roquerie qui comptait habituellement 1200 naissances, n’en comptait plus que 10. Depuis 1970, l’otarie de Steller fait partie des espèces menacées, et donc protégées sur le continent Nord Américain. D’après les dernières études canadiennes, les populations sont de nouveau en augmentation depuis les années 90.

marineland marineland

 

Les manchots

Le manchot de Humboldt appartient au genre Spheniscus. Il se trouve uniquement sur la côte Pacifique du Pérou et du Chili, entre les latitudes 5° et 35° sud. Malgré la forte chaleur y régnant (les côtes sont des déserts), les manchots peuvent y vivre grâce au riche écosystème du courant froid de Humboldt.

C'est complètement interloqué que nous découvrons à l'entrée de Marineland, des manchots sous un soleil de plomb par plus de 35°C ! Les manchots se déplacent difficilement sur la terre en se dandinant. Dans les régions glaciaires ils adoptent la technique de la glissade pour se déplacer, ici c'est donc contre le pavé qu'ils se trainent. En plongée, les manchots peuvent atteindre une vitesse de 18 km/h. Les manchots disposent d'un bassin où se prélasser, où ils viennent se donner en spectacle à l'heure du nourrissage sauf qu'il n'y a aucune zone d'ombre! Difficile de croire qu'un manchot se plait par une telle chaleur à l'extérieur, alors que nous même nous le supportons péniblement.

marineland marineland

Lorsque la chaleur est trop importante, ses vaisseaux sanguins se dilatent emmenant la chaleur de l'intérieur du corps vers la surface où elle va être dissipée. Les manchots ont alors plusieurs moyens d'empêcher la surchauffe : en écartant ses ailes pour les séparer du corps afin que les faces internes et externes soient exposées à l'air et libèrent donc de la chaleur, en haletant, en ébouriffant leurs plumes pour casser la couche isolante d'air proche de la peau et ainsi libérer de la chaleur et en se déplaçant dans des zones à l'ombre (s'il y en as).

marineland8 marineland

 

Quand le pôle Nord s'invite sur la Côte d'Azur : Une abérration !

Le manchot royal et le Gorfou

Derrière une vitre panoramique climatisée de près de 30 mètres de long et de 3 mètres de haut, on y découvre le manchot royal et le Gorfou.

Le manchot Royal, Aptenodytes patagonicus, vit dans les îles subantarctiques : îles Malouines, île Géorgie du Sud, Archipel de Crozet, îles Kerguelen. Il se nourrit de calmars, petits poissons et krill.

marineland12 marineland13

Le manchot Gorfou sauteur, Eudyptes chrysocome, est présent dans les îles subantarctiques : îles Falkland, île Tristan du Cuhna, île Heard et île de Nouvelle-Zélande. Il se nourrit également de calmars, petits poissons et krill.

Les œufs des manchots sont prélevés par les soigneurs lors de la ponte, pour éviter tout risque de piétinement (phénomène courant dans les populations sauvages) et les poussins sont élevés par l'Homme après leur éclosion en couveuse. Une fois que le manchot juvénile s'est doté de son plumage d'adulte, il est replacé dans sa colonie pour vivre sa vie d'oiseau marin avec ses congénères.

Particulièrement sensibles au réchauffement climatique et à la raréfaction de leur nourriture dans les eaux froides, les gorfous sauteurs, petits manchots à aigrettes, ont vu leur population décliner de manière dramatique ces dernières décennies.

 

Les ours polaires

Pour les 40 ans du parc, Marineland est encore allé plus loin dans la connerie pour le soit disant respect et la conservation des ours polaires ! Le parc a accueilli Flocke (Flocon en français) et Raspoutine, deux jeunes ours polaires venus de Nuremberg en collaboration avec l’EEP (Programme Européen d’Elevage).

marineland2 marineland28

3,5 millions d’euros ont été investit pour aménager un espace de 2200 mètres carré "sur mesure" aux ours. De l'eau de mer est filtrée et maintenue à 14°C toute l’année. Un système de climatisation est mis en place dans leur espace de nuit et deux grottes réfrigérées avec lit de glace sont à leur disposition. C'est donc là dans cet espace d'à peine 50m² au total, sensé reproduire le milieu naturel, qui fait penser a un distributeur de glaçon des frigidaires modernes...que les ours doivent trouver leur bonheur !

 

Un taux de mortalité élevée et précoce chez les dauphins du parc

On a beau nous expliquer que le parc connait un fort taux de natalité actuellement (2012) et que cela prouve le bien être des dauphins, il faut savoir que l'espérance de vie d'un dauphin dans la nature tourne autour de 40 ans. Dans le parc, bon nombre de dauphins ont trouvés la mort prématurément : En 2011 Kaly est le 23ème dauphin et le 32ème cétacé à mourir au Marineland, depuis son ouverture en 1970. Sa mort succède à celle du petit de Sharky, mort-né, en 2010; de Fenix un jeune dauphin de 8 ans en 2009, et de Manon, née au Marineland le 28 mai 1993, morte en août 2006 à peine âgée de 13 ans. La liste est malheureusement trop longue!

marineland14 marineland17

 

Des rencontres VIP pas vraiment VIP...

Marineland propose aux visiteurs, en plus de s'acquitter du billet d'entrée, des rencontres VIP avec les animaux. Qui n'a jamais rêvé de rejoindre un dauphin dans son bassin ? Encore une fois le parc profite du rêve et du désir des gens de se rapprocher des animaux pour engranger de l'argent facilement au détriment des animaux.

Le parc propose :

  • Une rencontre avec les requins (59€ / personne): Equipé d'un casque alimenté en air ainsi que d'une combinaison vous prendrez place dans une cage en acrylique transparent qui vous plongera en toute sécurité dans une eau à 24°C pour rejoindre le monde mystérieux des requins.

  • Une rencontre avec les otaries (35€ / personne) : Comme et avec leurs soigneurs approchez vous de ces animaux aussi facétieux que curieux. Un bisou, une main tendue, une caresse … autant d’émotion à partager lors de cette séance exceptionnelle !

  • Un dîner avec les orques (94 € / personne) : Dégustez un plateau de fruits de mer à coté du bassin des orques. Vous assisterez à une présentation des orques, vous aurez la possibilité de poser vos questions aux soigneurs et vous aurez la possibilité de prendre quelques photos... A la fin du repas, vous profiterez des spectacles nocturnes sons et lumières des dauphins et des orques !

  • Une rencontre avec les dauphins (69€ / personne) : Il s'agit de découvrir la biologie et l'écologie des dauphins, puis d'approcher les dauphins en compagnie des soigneurs sur une plage immergée.

Amoureux des animaux, nous avons voulut voir comment se déroulaient ses rencontres... nous avons donc choisit de rencontrer les dauphins. Cela représente un rêve pour beaucoup de personnes, mais qu'en est-il réellement ? Une rencontre pas vraiment VIP. Si vous pensiez être un privilégié...et bien sachez que vous serez une bonne vingtaine ! Il s'agit plus d'un "petit" spectacle que d'une rencontre VIP.

rencontre vip dauphins

 

En présence du soigneur, vous descendrez vêtu d'une combinaison étanche dans le bassin des dauphins, vous aurez le "privilège" de le caresser et l'illusion de lui faire exécuter des sauts ou gestes quand son soigneur lui demande.

L'hygiène quant à elle laisse à déplorer. Un savon bactériologique pour se désinfecter les mains afin de ne pas apporter de maladies aux animaux est bien là... mais aucune vérification... beaucoup de visiteurs ne le font d'ailleurs pas!

marineland marineland

 

Marineland : Une pompe à fric et des prestations bas de gamme

Une entrée au parc à 30 euros pour les enfants et près de 40 pour les adultes, des boissons vendues sur place à prés de 3 euros dans un distributeur ! 30 euros les 3 photos souvenirs, 70 euros pour une rencontre avec les dauphins... 6 euros le parking et un marchandising poussé qui vous fera la encore dépenser beaucoup. A ce prix là on pourrait s'attendre à passer une journée de rêves... mais il n'en est rien, les prestations sont très bas de gamme !

La propreté du parc laisse à désirer : des installations vétustes et sales, des basins trop petits pour des animaux qui tournent en rond... des eaux troubles et des aquariums mal entretenus (requins & tortues)... on a franchement mal au coeur en voyant les animaux là dedans!

marineland marineland

 

Fan des fast food et autres pizzeria, nous étions plutôt content de prime abord de retrouver cette nourriture sur le parc. Même si les lieux sont plutôt verdoyant, espace verts et aire de jeux pour enfants, vous déchanterez vite en mangeant sur place, comptez pas moins de 10-12 euros pour un menu type fast food, en plus de servir du surgelé et de faire une marge énorme sur la nourriture, vous allez devoir manger des sandwishes ou pizzas totalement infectes !

Le parc Marineland recherche constamment la nouveauté et de nouveaux moyens d'attirer du monde, c'est ainsi que devrait être inauguré en été 2012 une exposition sur les "Dinosaures"! Curieuse idée mais là au moins ils ne rendront personne malheureux !

marineland marineland

 

Si vous aimez les animaux, n'y allez pas, c'est un spectacle pitoyable!!!
Les animaux sont tristes, privés de liberté et installés dans des basins minuscules où ils tournent en rond en attendant de devoir fournir des efforts pour être nourris!

 

Vous aimer les animaux? Aller les voir dans leurs milieux naturels, on vous conseille de nager avec dauphins en Méditérranée, on peut également y croiser tortues, poissons, baleines.... un spectacle magnifique, une expérience unique dans le respect de l'animal.

 

Intempéries 2015

A noter que le parc a été victime des intempéries de la nuit du 3 octobre 2015, de nombreux animaux sont morts devant l'inaction du parc qui a attendu l'intervention des pompiers, déjà surchargés auprès de la population.... quand on sait que le parc brasse des millions d'euros de chiffre d'affaire, c'est tout simplement une honte ! Le parc a réouvert ses portes en février 2016. 


Nous espérons fermement que le parc fermera définitivement. Restez mobilisés !

 

Pin It