grece

 

La Grèce

Située à la pointe sud-est de l’Europe, la Grèce ou Hellas (dénomination grecque) a une superficie de 131.957 km². La Grèce a des frontières communes, au nord, avec l’Albanie, l’ancienne République Yougoslave de Macédoine (ARYM) et la Bulgarie et, à l’est, avec la Turquie, sur une longueur totale de 1.228 km. La capitale de la Grèce est Athènes.

La Grèce est formée de trois parties géographiques distinctes : la Grèce continentale, la presqu'île du Péloponnèse et les îles, qui représentent un cinquième de la superficie totale de la Grèce. Les côtes grecques sont bordées à l'ouest par la mer Adriatique et à l'est par la mer Égée. Cette mer recueille la majorité des îles grecques, avec des exceptions parmi lesquelles il peut être fait mention de la Crète et l'île de Corfou.

Sa population atteint près de 11 millions d'habitants dont près de la moitié vivent dans la grande agglomération urbaine du pays : Athènes. La langue officielle est le grec mais les Grecs sont ouverts aux langues étrangères et parlent parfois très bien une autre langue comme l'anglais, le français ou l'allemand.

La Grèce est composée de 52 préfectures et divisée en 13 régions dont la plus grande est celle de Macédoine. Le Mont Olympe, la demeure des douze dieux de la mythologie grecque antique, est la plus haute montagne de Grèce et culmine à 2.904 mètres. Le fleuve le plus long est l’Aliakmon avec 297 km.

grece grece

 

Les Fêtes nationales et la devise du pays

La Grèce célèbre chaque année deux fêtes nationales :

  • Le 25 mars qui correspond à la célébration du jour de l'Indépendance (Soulèvement contre les turcs en 1821). Des défilés militaires ont lieu à peu près partout dans le pays.

  • Le 28 octobre qui correspond à l'invasion italienne repoussée en 1940. C'est le jour du Ochi (fête du non). Commémoration du jour de l'année 1940 où le Premier ministre à dit NON à l'entrée des troupes de Mussolini. Durant cette fête, l'état organise des défilés d'écoliers, d'étudiants et des forces de l'armée grecque.

La devise de la Grèce : "La liberté ou la mort. Ma force, c'est l'amour de mon peuple".

Identité de la Grèce : Sur le drapeau national grec figurent cinq bandes horizontales bleus représentant les cinq mers qui bordent le territoire grec et quatre blanches alternées. Une croix blanche sur fond bleu orne le coin supérieur gauche. Le bleu et le blanc sont les couleurs nationales.

 

L'économie de la Grèce

La Grèce, vieille nation mais jeune État, appartient au groupe des pays de l'Europe méditerranéenne, dont l'histoire est riche mais qui ont connu une certaine forme de retard dans la modernisation, comblé après la Seconde Guerre mondiale, en particulier dans les années 1960 et 1970. L'importance de la marine marchande et de la diaspora sont ses principales spécificités à l'échelle internationale. Le poids d'Athènes est considérable et tend à s'accroître.

Les revenus de la marine marchande, les versements des émigrés et les gains du tourisme permettent, avec les importantes subventions de la Communauté européenne (dans laquelle la Grèce est entrée en 1981), de compenser le déficit de la balance commerciale.

Les jeux olympique d'Athènes en 2004 ont pesés lourds dans l'économie du pays. Cela a permis au pays de se moderniser tant au niveau des transports (La Grèce possède le plus grand pont suspendu au monde : Le pont Rion Antirion ) que des lieux d'accueils pour sportifs et pour touristes.

grece grece

 

Les Grecs et la culture grecque

Les fouilles archéologiques montrent que les premiers signes d'habitations datent de l'ère Paléolithique (11.000-3000 BC). Pendant le deuxième millénaire Av. JC, la Grèce donna naissance a quelques unes des civilisations les plus brillante qu'ai connu notre monde: la civilisation Minoenne (2600-1500 BC), la civilisation Mycénienne (1500-1150 BC) et la civilisation Cycladique sur les iles du centre de la Mer Egée. La période classique de la Grèce (6ème -4ème siècle Av. JC) a été l'âge d'or et aussi la période la plus connue a travers le monde. C'est pendant cette période que sont nés les plus grands philosophes, mathématiciens et artistes que le monde ai connu.

La langue constitue l'un des principaux éléments de chaque culture. La langue grecque, vieille de plus de 3000 ans a franchit tous les obstacles dont notamment les dominations étrangères. La Grèce est une des destinations favorites d’Europe.

Très rapidement la langue grecque s’épanouie et de par sa richesse devient une langue littéraire et poétique. Elle est utilisée dans les deux grandes épopées d'Homer : L'Iliade et L'Odyssée.

Les deux principaux dialectes étaient : l'ionien et l'attique. Dans un but d'unification de la langue, le dialecte attique a été choisi pour être la langue utilisée dans toute la Grèce. Le choix du dialecte attique s'explique par l'essor politique que connue Athènes et par sa production littéraire sans pareille. Athènes rayonnait dans toute la Grèce et elle a imposée son dialecte. Cette langue sera utilisée par Platon.

Après la période Hellénistique et la fin des Cités-Etats, La Grèce a adopté une "langue commune" : La"Koini". Cette langue assez proche de "l'attique". Le Nouveau Testament est d'ailleurs écrit en "koini".

Au cours du 19éme siècle le choix de la langue divisent les écrivains grecs. Devaient ils exprimer leur pensée dans la langue archaïsante, s'inspirant des classiques de l'antiquité, ou bien dans la langue populaire des villes et des campagnes? Au moment de l'Indépendance Grecque en 1830, la langue officielle était la "katharévoussa" (du grec katharos=pur). Cette langue "purifiée" était semblable au dialecte "attique" utilisé pendant l'Antiquité. Cependant, cette langue était très différente du grec parlé : la dimotiki (du grec dimotiki=populaire).

Adamandios Korais (1748-1833) proposa d'utiliser deux langues différentes : "la katharévousa" pour l'écrit (affaires gouvernementales, éducation, religion...) et la dimotiki pour l'oral. Très rapidement la "katharévousa" devint la langue des lettrés, des détenteurs du pouvoir économique et politique. La "dimotiki" était au contraire la langue du peuple. Au début du 20éme siècle les partisans des deux langues se sont souvent battus. La "katharévousa" continuait à exclure du monde politique, tous ceux qui ne la maitrisaient pas, à savoir, le peuple.

La "katharévousa", fût entre autre, favorisée par la Dictature des Colonels (1967-1974) tandis que la "dimotiki" était par excellence, la langue des parties de gauche. A la fin de la Dictature, la "dimotiki" l'emporte en devenant la langue officielle, utilisée dans l'éducation et dans l'administration grecque.

La"katharévousa" est aujourd'hui utilisée dans un petit nombre de textes et dans certains dictionnaires. Enfin, rajoutons que le grec d'aujourd'hui varie très peu selon les régions; chaque région a cependant ses propres mots (dialecte) et son accent.

 

grece

 

Histoire de la Grèce

La Grèce a une histoire très ancienne, de la Grèce antique à la Grèce actuelle en passant par la dictature des colonels et l'empire d'Alexandre le Grand, son histoire est vieille de plusieurs millénaires.

Les prémices de l’histoire de la Grèce remontent à plus de 3500 ans, c'est une histoire particulièrement riche. La population de la Grèce continentale, appelée hellénique, lança de grandes expéditions militaires et navales et explora les rives de la Méditerranée et de la mer Noire, de l’Atlantique aux montagnes du Caucase. L’une de ces expéditions, le fameux épisode de la guerre de Troie, est d'ailleurs décrite dans l’Iliade d’Homère, et constitue la première grande œuvre littéraire européenne.

Au 5ème siècle av. J.-C., la Grèce était composée de Cités-États dont les plus importantes étaient Athènes, Sparte et Thèbes. Les Grecs ont livrés de nombreuses batailles devenues célèbres dans l’histoire de la civilisation : Marathon, Thermopyles, Salamine, Platées... pour conserver leur indépendance.

Dans la deuxième moitié du 4ème siècle av. J.-C. les Grecs, conduits par Alexandre le Grand, conquièrent la plus grande partie du monde alors connu et entreprennent de l’helléniser.

En 146 av. J.-C. la Grèce devient romaine. En 330 ap. J.-C. l’empereur Constantin transfère la capitale de l’Empire romain à Constantinople, fondant l’Empire romain d’Orient, qui fut rebaptisé par les historiens occidentaux du 19ème siècle "empire byzantin" ou, "Byzance". Byzance fait de l’héritage linguistique de la Grèce antique la langue véhiculaire des nouvelles civilisations chrétiennes.

Un autre événement, tout aussi exceptionnel que la poésie d’Homère, fut la création des jeux olympiques, en 776 avant J.C. Les cités grecques, sans cesse en conflits pour la conquête du pouvoir, décident de faire une trêve tous les quatre ans, qui sera célébrée, non pas par des jeux violents, par des combats impitoyables, par des spectacles de tueries, comme ce sera le cas quelques siècles plus tard dans les arènes romaines, mais par des concours athlétiques et artistiques. Ces fêtes ne réunissaient que les cités de culture hellène.

L’Empire byzantin, affaibli par les attaques des Croisés, succombe à l’assaut des Turcs en 1453. Les Grecs resteront sous le joug ottoman pendant près de 4 siècles. Au cours de cette période leur langue, leur religion et la conscience de leur identité sont demeurées vivantes.

La révolte des Grecs, commencée le 25 mars 1821, s’achève en 1828 par la reconnaissance de leur indépendance, mais le nouvel État ne comprend qu’une part infime des territoires habités par les Grecs et la lutte pour la libération de l’ensemble du territoire national se poursuit. Les îles Ioniennes sont récupérées en 1864, la Thessalie et une partie de l’Épire en 1881, la Crète, les îles de l’Égée orientale et la Macédoine en 1913 et la Thrace occidentale en 1919. Les îles du Dodécanèse sont rattachées à la Grèce après la Seconde Guerre mondiale.

 

Vocabulaire utile

Oui : Nè
Non : Ochi
Bonjour : Yasas
Bon après-midi : Hèrètè
Bonsoir : Kalispèra
Bonne nuit : Kalinichta
Au revoir : Andio
S'il vous plaît : Parakalo
Merci : Efcharisto
Excusez-moi : Sighnomi
Je (ne) comprends (pas) : (Dhèn) katalavèno
Parlez-vous anglais ? : Milatè anglika ?
Où se trouve... ? : Pou inè... ?
Combien coûte... ? : Posso kani... ?
Pouvez-vous me montrer sur la carte ? : Boritè na mou to dhixètè sto charti ?

 

Papiers administratifs nécessaire

Pour les ressortissants français, une carte nationale d’identité ou un passeport en cours de validité est nécessaire.

office national hellenique
Contact :

Office National Hellénique du Tourime
Tel : 01.42.60.65.75 Fax : 01.42.60.10.28
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Internet : www.grece.infotourisme.com
Site Grec : www.gnto.gr

 

Pin It