mardi gras bb1

 

Un cocktail de tord-boyaux, de junk food, d’aspirine, en solitaire dans une triste chambre de motel. Un Christ en croix, froid, les os à fleur de peau, les mains croisées et perforées pour l’éternité, se tient là au pied du lit, du haut de sa grandeur, dans un linceul pourpre, la chevelure en bataille (comme l’imagine David Lynch), venu pour m’absoudre de tous mes péchés les plus ecrets, là, (lui aussi) planant dans cet endroit perdu. Tous ces mensonges, ces désirs refoulés, ces dessous souillés et un herpès mal soigné.
Que celui qui tremble, réduit en poussière nanoscopique, terrifié par les vibrations d’un marécage asséché, englouti par les cascades tonitruantes d’un Tigre, chahuté par une horde de cornes poussiéreuses, éventré par le twang froid d’une guitare, enivré par la chaleur d’un bugle flügelhorn. Que celui qui tremble, soit excusé.

Les autres sont les bienvenus !

Mardi Gras.bb est un brass band allemand originaire de Mannheim au style de musique atypique, mêlant au jazz classique d'un big band du blues, du funk, de la soul.

En mai 1999 le groupe sort son premier album "Alligatorsoup".

 

Alligatorsoup

alligatorsoup

1 - Down Down Down
2 - Jungle Telegraph
3 - Poo!
4 - Munster's Theme #1
5 - Let That River Flow
6 - Herb Cooky
7 - Bittersweet
8 - Funkin' Up Your Mardi Gras
9 - Apache #2
10 - One Befor Munsters' Theme
11 - Guess What! (Munsters' Theme) #1
12 - Bye Bye Babylon
13 - Da Big Warm Up, Y'all
14 - Prescription Blues
15 - Blue Gospel
16 - Dreamtime "Beat This!" rmx
17 - Daten-CD

 

 

Août 2000 sort "Supersmell"

Supersmell

supersmell

1 - Psychoflute
2 - Tijuana 65
3 - Dreamtime In Memphis
4 - Erotic City
5 - Baby Elephant Walk
6 - The Cape And The Crown (Sha La La)
7 - One More Try
8 - Under Control
9 - No. 9
10 - Meeting Isaac (For Your Love)
11 - Glass Tiger
12 - Riders On The Storm
13 - Draw Me Something, Mr. Jack Brewer
14 - Sphincterludi
15 - Let It Shine

 

Mardi Gras.bb sort son troisième album "Zen Rodeo" en mars 2002

 

Zen Rodeo

zen rodeo

1 - Preludi : Medicine Man
2 - Hop Sing Song
3 - Sucker In A Cage
4 - Black Devil
5 - Chasin' Caine
6 - Cm Lover
7 - Kung Fu Fighting
8 - Who Sent The Rain
9 - Country Funkyfier
10 - Desperado
11 - Ballad Of Jolly Jumper
12 - Desert Rose
13 - What About You, Sam?

Octobre 2003 "Heat"

 

Heat

heat

1 - This Is Heat
2 - B-Leave Me
3 - Untitled Track
4 - Moto Boat
5 - Old Nu York
6 - S-E-X-X-Y
7 - Give Me Jungle Rock
8 - Sunshine
9 - Y.C. Kill The Music
10 - The Ocelot (Was Polyglot)
11 - Queen Atropine
12 - Traveling Men

 

Après 3 albums parus, dont le voodoo-club-groove supersmell habité par une vision dantesque du baby elephant talk de Mancini ou d'un riders on the storm des Doors des plus décalé en 2001, le fabuleux Zen Rodéo flanqué d'une reprise tubesque et décapante de Kung fu fighting en 2002, ansi qu’un brillant Heat en 2003, le groupe livre l'année suivante un "29 moonglow" tourné vers les années 20. Léger et sévère tout à la fois, nostalgique et moderne, porté par la voix d’un’’doc’’ Wenz en pleine maturité, l'album est plus ... harmonique, emprunt des ambiances de Cole Porter, avec une superbe reprise de mellow yellow et un titre, blind, qui porte la marque de Screamin Jay Hawkins, à l'instar du blind des ...Sons of the desert sur l'album Greedy.

29 moonglow

29moonglow

1 - Birds of Feather
2 - Railroad Theme
3 - Mellow Yellow
4 - I Was Blind
5 - Dark Days
6 - Wrong Bottle
7 - The Grammophone Song
8 - Valley of Tears
9 - Devil's Apprentice
10 - Bittersweet
11 - The Eyes of Pier Angeli
12 - Wrong Aint Wrong
13 - Birds of Feather (Reprise)
14 - Grams of Rumba
15 - Babylon Revisited
16 - Libres Et Gais (Railroad Theme)
17 - Jours Noirs (Dark Days)

 

Septembre 2005, le groupe revient avec leur cinquième album "Introducing the mighty three"
Avec ce cinquième opus, Wenz, Krug et Ditzner prouvent qu'ils sont le noyau de l'atome. Le mardi gras vit et fait vibrer.
Introducing signifiait non seulement une reduction momentanée des effectifs, une mise en veille, mais surtout un travail sur l'essentiel, à l'os. Points de suspension, bilan réparateur, nouvelle respiration. Liberté retrouvée avant de pouvoir se réorienter à plusieurs. Les circonstances ont fait que le rolling stone magazine les intitulant le phénomène teuton a, dans cette période, compilé mardi gras comme seul représentant non américain sur son supplément "born on the Bayou". Belle récompense non ? Quoique, plutôt méritée, quand même.

 

introducing the mighty three

the mighty three

1 - Hey There!
2 - Favorite Nerd
3 - Liza Marie
4 - War Crimes
5 - Berlin Girl
6 - Cormorant
7 - Sandbox Love
8 - Bad July
9 - Hummingbird
10 - El Paso
11 - If There Was Love

 

"The exile itch", leur septième album en sept ans, est mature comme un petit monument. Doc Wenz,"le dernier grand entertainer", a délivré à l´orchestre une marche à la fois tendre et véhémente, fondée sur une nouvelle grille de coordonnées. Cela frôle l´excellence émotionnelle, transportant des odeurs, des rythmes et des images, via la verve - bold bold - qu´on leur connaît.

 

The exile itch

the exile itch

1 - Now That We're Gone
2 - Life is Lonely
3 - Before You Were My Girl
4 - Is This Me, My Friend?
5 - My Soul
6 - Roses & Vine
7 - Happy Boy
8 - Snow On The Meadow
9 - Hungry Like The Sun
10 - Who Sent The Rain
11 - My Heart Flies Back To You

En mars 2007 le groupe sort un premier Best Of "Pentalogy – The Very Best of 1999–2004"

 

Pentalogy

pentalogy

1 - Introludi
2 - Railroad Song
3 - Dark Days
4 - Jungle Telegraph
5 - I Was Blind
6 - Down, Down, Down
7 - Bye Bye Babylon
8 - Let It Shine
9 - Psychoflute
10 - CM Lover
11 - Dreamtime In Memphis
12 - Desert Rose
13 - Hop Sing Song
14 - Moto Boat
15 - Old Nu York
16 - Y.C. Kill the Music

 

Le rythme fut effrené ces sept dernières années – sept albums et autant de tournées mondiales.– mais cette fois-ci Doctor Wenz s’est posé. La tête pensante du peu orthodoxe orchestre du Mardi Gras.bb a pris 24 bons mois pour paufiner le nouvel opus. "My Private Hadron" est le titre de ce huitième album tant attendu. Le profane perçevra vite que la troupe qui accompagne "le dernier grand Entertainer mondial" (Musikexpress) en revient aux choses élémentaires, tout comme il percevra ces spirales antiparallèles et cette attirance quasi maniaque pour le célèbre "Phénomène teutonique" (Rolling Stone, USA), qui conduit irrémédiablement à faire valdinguer les lois de la mercatique musicale en se réinventant à chaque nouveau chapitre, à chaque nouvel album. Prenant ainsi soin d’entretenir la crainte de ce qu’il adviendra par la suite. Une chose cependant peut être révélée. Le Reverend Krug, porte-voix et leader spirituel du groupe, s’est départi aux incontournables souba et contre-basse pour enfourcher de ses saintes palmes une basse électrique dont il ne compte pas se départir de sitôt.

Après tout, le prêtre déchu n’est-il pas connu pour avoir été le gardien de la basse des légendaires Guru Guru du Krautrock allemand? Et avoir du même coup été l’un des précurseurs du post-punk contemporain ?

Tout objet de création a la volonté de créer. Les quarks et les quantums, Kepler et Bohr – mystérieux est le noyau, et mystérieux est le dessein.

 

My private Hadron

my private hadron

1 - Introlude ectoplasm
2 - Wiggle 'n' pop
3 - Jet bambini
4 - The hunchback
5 - Boogie queen
6 - Cold messiah
7 - Shake madam Fate
8 - Thank you, sweethhearts
9 - Child of pop
10 - Interlude the brittle
11 - If
12 - The bleeder
13 - Interlude the brave
14 - Rattlesnakes
15 - Interlude the untimely

 

Site Officiel : http://www.myspace.com/mardigrasbb

Pin It