luce

 

Luce est née sous le nom de Lucie Brunet le 28 janvier 1990 à Peyrestortes, petit village du côté de Perpignan. C’est un bébé joufflu, extrêmement rouquin et plein de promesses qui vient de naître. De son enfance sous le soleil, elle garde un fort accent du sud et une certaine fascination pour l’huile d’olive. Touche à tout, elle s’adonne à la pratique de la flûte à bec pendant 7 ans avant de rejoindre le conservatoire d’art dramatique. En perpendiculaire, elle suit des études d’infirmière, étant une fan invétérée du Dr House et de l’ambiance horspitalière depuis sa plus tendre enfance. De nature bohème et fougueuse, la jeune femme dispose de plus d’une corde à son arc. Ne manquait que la flèche.

C’est alors qu’elle s’inscrit au casting de la nouvelle star pour gagner un pari en espérant figurer dans les casseroles de l’émission. Elle ne s’imagine pas à quel point sa vie va basculer. La petite Lucie est sur le point de devenir Luce, une femme rayonnante et pleine de vie qui va marquer sa génération. Son talent et sa personnalité hors normes vont immédiatement retenir l’attention du public. Cette jeune femme porte la moustache comme personne et sait jouer de la flûte avec son nez. Qui peut en dire autant ? Son naturel et son charme ne laissent pas indifférent, et sa voix met tout le monde d’accord.

En 2010, Luce remporte le concours de la Nouvelle Star, ce qui n’a étonné personne (sauf peut-être elle-même). Entourée de la fine fleur de la chanson française, elle se lance avec fièvre et alcool dans la préparation de son premier album intitulé "Première Phalange", en hommage à ses doigts.

Philippe Katerine signe deux titres aussi poétiques que délirants : "J’aime la pluie" et l’interlude "Mes tongs". Matthieu Boggaerts écrit avec Luce deux chansons plus qu’inventives qui ne risquent pas de s’envoler en fumée : "J’me fume" et "Elise". Orelsan se joint à la bande et chante en duo avec Luce sur "La Machine" et co-écrit également "Apocalypse" qui promet de réveiller les plus endormis. Barcella compose et écrit "La symphonie d’Alzheimer", un titre plein de nostalgie qui vous laissera le coeur joliment serré et qui étend encore le répertoire de la jeune artiste. On se souvient de nos propres histoires d’amour ratées avec le sublime "Amour blême" écrit et composé par Max Lavegie. De son côté, Noémie Brosset lui concocte le très imagé "L’été noir", premier single de l’album. Le tout orchestré de mains de maîtres par les deux équipes de réalisation de choc : Mounir Maarouf / Laurent Marimbert et Jean-François Delort / Philippe Paradis.

"Première Phalange" arrive avec l’été et procure autant de plaisir qu’un verre de rosé bien frais à l’heure de l’apéro. En écoutant les 12 titres de l’album, on danse comme on pleure au rythme d’univers variés. Luce nous fait chavirer dans un monde bien à elle et déjà, on devient des Machines, on Aime la pluie, on attend L’été noir, on joue les cowboys dans son Western Spaghetti…

A consommer sans modération dès le 20 juin 2011, date de la sortie de "Première Phalange" !

 

Première phalange

premiere phalange

1 - L'Eté Noir
2 - Manger Du Sable
3 - La Reine Des Moules
4 - J'Me Fume
5 - Elise
6 - La Machine - Orelsan
7 - Happée Coulée
8 - La Fessée
9 - La Compote
10 - La Symphonie D'Alzheimer
11 - J'Aime La Pluie
12 - Mes Tongs
13 - Apocalypse
14 - Western Spaghetti
15 - L'Amour Blème

 

 

Pour son nouvel album "Chaud", Luce a trouvé en Mathieu Boogaerts son pygmalion : Il a écrit, composé et réalisé l'album il l'accompagnera sur scène dès février 2015.

 

Chaud

chaud

1 - Malibu
2 - Quitte pas
3 - Let's go
4 - Polka
5 - M'attends pas
6 - Chat doux
7 - Vernis
8 - Ton crâne
9 - Dans ma maman
10 - Le feu au cul
11 - Chaussures
12 – Sable

 

 

Facebook : https://www.facebook.com/lescouleursdeluce/

Pin It