jessy matador

 

Originaire du Congo, Jessy Matador débute en 2001 comme danseur et monte en 2005 un groupe qu'il nomme "La Selesao", au départ pour un show qui consiste avant tout à frimer et danser avec le bassin. Au fil de ses participations à de nombreuses manifestations (nuit du zouké décalé au Bataclan, 1ère parties de Magic System à l'Elysée Montmartre puis au Bataclan, Palais des Congrès...), Jessy Matador souhaite se démarquer des autres groupes et veut créer une formule nouvelle. Il va développer un style hybride, qui mêlera à la fois des influences africaines, antillaises, dance-hall...

à des danses plus urbaines, c'est le African New Style. On y retrouve du coupé décalé, du zouk, du ndombolo mais aussi du kuduru, du dance hall, du hip hop (et l'un des membres de La zouk, du ndombolo mais aussi du kuduru, du dance hall, du hip hop (et l'un des membres de La Selesao va même jusqu'à introduire une part de tecktonik dans ses figures).

A peine crée, leur premier single intitulé "Décalé Gwada" devient un véritable phénomène dans la communauté africaine, jamaicaine et antillaise. Un premier clip est rapidement tourné puis YouTube et Dailymotion entrent en action et lui donnent une résonance inédite : il a aujourd'hui été vu par prés de 1,5 millions de personnes (au cumul des plateformes et des versions) et a donné lieu à de nombreuses vidéo home made où l'on voit la choregraphie et le African New Style repris par des amateurs enthousiastes.

Jessy Matador enchaine les concerts et les performances (environs 30 dates à ce jour en France), rejoint le label Oyas Records fin 2007 qui signe chez Wagram au printemps 2008.

Le phénomène communautaire s'étend rapidement en dehors des frontières françaises et aprés Mayotte, la Guadeloupe, la Martinique, Madagascar, le Sénégal, c'est aux USA qu'il part faire découvrir le African New Style avec des shows à Miami, Chicago et Boston en mars tout en travaillant en parallèle à l'enregistrement de son premier album "Afrikan New Style".

 

Afrikan New Style

afrikan new style

1 - Intro
2 - Mini Kawoulé
3 - Décalé Gwada
4 - Téléphone Rose (feat. Perle Lama)
5 - Afrikan Free Style (feat. Anges D'Afrik)
6 - Y a qu'à demander
7 - Ambiance Groove
8 - Attrapez Botcho
9 - So fine
10 - Selesao
11 - Socador
12 - Zot'Ok
13 - Say What
14 - Jour d'Automne
15 - Mini Kawoulé (Remix 2)

 

 

En 2009, Jessy Matador sort le single "Ya Ka Demander". Il produit ensuite le single "Zamounda tu peux pas test de La Selesao".

En février 2010, Jessy Matador est selectionné pour participer au 55ème concours de l'Eurovision à Oslo en Norvège. Il se classe 12ème avec la chanson "Allez ola olé" sur 25 participants.  

Ce titre, qui servira de tube de l'été à France Télévision et de promotion pour la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud, est le premier extrait de son second album intitulé "Electro Soukouss" (disque d'or) sorti le 14 juin 2010.

 

Electro Soukouss

electro soukouss

1 - Intro Money Jet
2 - Allez Ola Olé
3 - Bomba
4 - On dit quoi (feat. Daïmonjo)
5 - Elektro Soukouss
6 - Ca c'est bon
7 - Kariyimha
8 - Bla Bla Bla
9 - Dansez (feat. Daddy Killa)
10 - Sexy Lady
11 - V'la Les Fauves (feat. Ayaman)
12 - Caméra Filmée
13 - Sable Chaud
14 - Et Alors
15 - Encore Une Histoire (feat. Laetitia Melody)
16 - Tout Ce Que Je Veux 

 

 

Du 15 octobre au 18 décembre 2010, Jessy Matador est juré aux côtés de Bruce Ykanji et de Malika Benjelloun dans la première saison de l'émission Talent show Dance Street présenté par Audrey Chauveau sur France Ô.

En 2011, il forme un groupe de danse exclusivement féminin : les Mata Girlz. Il s'entoure de danseuses professionnelles telles qu'Adja Biuty, Nina Lago, Juju Jeffers, Raicha Mundélé, Dyne C, Moustiik et Kamissa, et fait avec elles la tournée des discothèques.

Le 11 juin 2011, Jessy Matador représente la République démocratique du Congo, aux côtés de Werrason et Fally Ipupa, lors de la Nuit Africaine célébrée au Stade de France.

En 2011, il apparaît dans le clip de la chanson Logobitombo de Moussier Tombola.

2013, sortie de son titre Touché coulé en featuring avec Raicha Mundélé. Le 8 juillet 2013, il publie son troisième album "Authentik"

 

Authentik

authentik

1 - Morena (feat. Romain)
2 - Zumba He Zumba Ha (Remix 2012)
3 - Dansa Pausa (feat. Panetoz)
4 - Galera (feat. King Kuduro & Bra Zil)
5 - Everybody's Free (feat. Damon Blaze)
6 - Ca va aller
7 - Danse danse (feat. Zahouania by Dj Kim)

 

 

En septembre 2013, Jessy Matador entre en studio avec Mounir Belkhir (producteur), pour l'enregistrement du single Echo en featuring avec la chanteuse Lylloo. Il produit aussi le groupe la Synesia.

 

 

La chanson "Zumba He Zumba Ha" (Remix 2012), écrite par Mounir Belkhir, qu'il chante en featuring avec Luis Guisao sur la musique de DJ Mam's est utilisé dans une scène du film "Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu ?" de Philippe de Chauveron sorti en 2014.

Le 24 novembre 2014 Jessy Matador sort l'album 100% show

 

100% show

100 % show

1 - Zuluminati (Radio Edit)
2 - Allez Ola Olé
3 - Zumba He Zumba Ha (remix 2012)
4 - Décalé Gwada
5 - Tête, Epaules, Genoux, Pieds (feat. Big Ali & Willy William)
6 - Mini Kawoulé
7 - Morena (feat. Romain)
8 - Echo (feat. Lylloo)
9 - Qui dit vrai? (feat. Djany)
10 - Galera (feat. King Kuduro & Bra Zil)
11 - Y a qu'a demander
12 - Kariyimha
13 - Bomba
14 - Dansez (feat. Daddy Killa)
15 - Allez Ola Olé (Bodybangers Remix) 

 

 

En 2015, il sort le single "Johnny Bilayo".

En avril 2016, Jessy Matador fait ses débuts au théâtre dans "La Fuite" de Driss Homet au Théâtre La Reine Blanche à Paris. Cette pièce retrace l'histoire d'un enfant de 10 ans qui raconte sa fuite avec sa famille piégée par la guerre civile, à travers l’Afrique équatoriale. Leur enjeu : survivre.

 

Site Officiel : http://www.jessymatador-officiel.com/

Pin It