hyphen hyphen

 

Hyphen Hyphen est un groupe de rock créé à Nice en 2009. Hyphen Hyphen se compose de Santa (chant, guitare et synthétiseur), Adam "Puss"(guitare), Line (basse) et Zaccharie (batterie). Santa et Puss se connaîssent depuis tout petit et rencontrent Zack et Line au lycée Masséna de Nice. Etudiants en Arts plastiques, les quatre compères forment le groupe au Conservatoire de Nice.

Hyphen Hyphen semblent depuis le départ avoir largués les amarres pour se frotter sans complexe à la scène internationale en s’émancipant très vite de tout style ou de toute case dans laquelle on range chaque artiste aujourd’hui. A l’heure où chacun se réclame d’une mouvance, d’un style, d’une mode, où il est préférable d’empiler les références, et surtout d’avoir les bonnes, Hyphen Hyphen est simplement Hyphen Hyphen. C’est ce qu’on peut souhaiter de mieux à un artiste, à un groupe, avoir son propre langage, sa propre voix, sa propre musique, avoir une personnalité sans se soucier des canons de l’époque.

Santa, Adam, Line et Zaccharie n’aspirent qu’à ça, être eux même, s’évader des schémas classiques de la pop et de ses habitudes un peu mécaniques. Ils imaginent leurs titres comme des bandes sons de film, d’œuvres d’art, de tableaux, de scenarii pas encore filmés.

Pour Hyphen Hyphen composer c’est créer, chercher un son qui évoque une couleur, une image et pas simplement une note qui suit une autre. Ils le confessent, ils sont de leur génération : celle qui s’est nourrie, grâce à la technologie, de tout ce que les décennies musicales précédentes avaient à proposer, celle qui n’a pas peur de se réclamer des plus grands succès mainstream aux découvertes les plus pointues. Envisager la musique comme si Tarantino était appelé pour filmer un blockbuster spatial, ou que Spielberg se lançait dans un film pour Sundance ?

En 2015, oui il n’y a plus aucun problème. C’est en cela que Hyphen Hyphen secoue, c’est l’espace et l’épique qui côtoie le rugueux et l’énergique. Les refrains sont sublimes, mélodiques, sur une musique ou rien n’est posé simplement pour flatter l’époque.

Les gimmiks, les hooks, les structures habituelles qui font le rock, la pop ou l’électro aujourd’hui sont ici réécrits, revisités. Une envie farouche d’éviter de s’installer dans une mode, mais plutôt chercher le bon titre, la mélodie intemporelle.

L’envie de faire un disque ici c’est l’envie de faire leur disque, sans se soucier de ce qui les entoure. La force d’Hyphen Hyphen ce sont ses personnalités, une mini république de 4 musiciens, mais surtout 4 producteurs, ou chacun peut intervenir sur les parties des autres, ou tout le monde est au service du titre, et pas seulement de son instrument. Et c’est ainsi qu’ils ont abordé l’album, comme différents producteurs cherchant les bons ingrédients, seuls, à 2, à 4, s’échangeant les sessions, les laptops, les disques durs, les idées sur les instruments des uns et des autres, parfois jusqu'à la dernière minute, jusqu’au moment du mix en studio.

Pendant 1 an ils ont cherché dans les centaines d’idées et de titres, ceux qui ressemblaient le plus a Hyphen Hyphen.

Hyphen, le "trait d’union" en anglais, le trait d’union entre chaque musicien, entre le groupe et le public, le lien entre leur musique et leur amour de l’image et de l’art : des titres ou défilent une multitude d’objets hétéroclites à la Dali et puis en un instant la mélancolie et la lumière de Hopper.

Compliqué de canaliser une telle énergie dans la création ? Non, Santa et Adam se connaissent depuis toujours, aussi loin que remontent leurs premiers souvenirs, et puis la vie à 4, c’est déjà une longue histoire pour eux, déjà 5 ans, 1/4 de leur vie, plus de 200 concerts, de quoi se connaître par cœur.

Hyphen Hyphen débute dans des petits lieux niçois, enchaine les concerts à la Black Box, puis au Volume. Ils jouent au Lino Ventura, la plus belle salle de Nice pour faire les premières parties de Gaëtan Roussel, Lilly Wood & The Prick... Le directeur artistique de la salle devient leur manager.

Ensuite, il n’y a pas eu que les belles scènes de Solidays, des Eurockeennes, de Rock en Seine ou du printemps de Bourges, il y a eu aussi les moments dingues et bizarre, les concerts dans la neige, sur un bateau, voire à même l’eau, partout où il est possible de jouer ou presque. Plus facile de composer ensemble quand on a déjà tant de souvenirs communs.

Le 18 septembre 2015, Hyphen Hyphen sort son premier album "Times", enregistré au studio ICP à Bruxelles. Le choix de chanter en Anglais est souvent périlleux en France, même si la mère de Santa est américaine, pas d’amateurisme, pas le droit à l’a peu près. Alors si Beyoncé, ou Christina Aguilera travaillent avec Guy Roche, pourquoi pas Santa ? Le producteur, coach vocal US est donc venu en France, dans la maison parentale à Coco Beach pour diriger les prises de voix. Le petit détail qui n’en est pas un et qui montre l’envie farouche du groupe d’être à la hauteur du but qu’ils se sont fixé, faire de cet album un objet moderne et universel. Pari tenu.

 

Times

times

1 - I cry all day
2 - Just need your love
3 - We light the sunshine
4 - Cause I got a chance
5 - Closer to you
6 - Please me
7 - The fear is blue
8 - Stand back
9 - No sweet surrenders
10 - I see myself
11 - Steel
12 - Endless lines

 

 

 

Dans le cadre de son programme en faveur de l'éducation musicale, le Levi's Music Project, la célèbre marque de jeans s'est engagée avec Hyphen Hyphen. Pendant quatre jours, en novembre 2016, les Niçois Hyphen Hyphen ont donc encadré 12 petits artistes en herbe de l'association Musique Pour Tous. Après plusieurs ateliers animés par Santa, Zaccharie, Line et Adam, la jolie bande a eu le plaisir de monter sur scène devant 400 spectateurs.

 

 

Site Officiel : http://hyphenhyphen-music.com/

Pin It