gage

 

D'origine haïtienne, Pierre Gage est né le 2 janvier 1977 à Montréal. C'est en gagnant le défi lancé par des amis de lycée que Gage découvre sa vraie passion pour le chant. En effet, il obtient le rôle de Johnny Roquefort dans la comédie musicale Starmania version amateur. Luc Plamandon l'auteur de cette comédie musicale, sera présent à la première représentation. Coup de coeur auprés ce jeune homme à la voix si mélodieuse et juste, il l'appelle donc et lui propose une audition pour un rôle dans "La Légende de Jimmy". Mais son trop jeune âge: 17 ans; laissera la place a Bruno Pelletier.

Quelques années plus tard, Gage fonde le groupe R'n'B Vocal. Mais c'est en 2001 qu'il forme le groupe ONE avec Corneille et Gardy Martin (reconverti en danseur) dont on retiendra le titre Zoukin. Le groupe fait alors les premières parties de Kelis ou d'Isabelle Boulay.

Sorti en juillet 2005, Gage débarque en France, avec un album "Soul Rebel" composé par Corneille, certifié or.

 

Soul Rebel

soul rebel

1 - N'arrête pas
2 - Ce soir
3 - Trop fresh
4 - Je t'aime quand même
5 - Demain
6 - Pense à moi
7 - L'homme d'une femme
8 - Viens me voir
9 - Te quiero
10 - Dis-moi
11 - Le départ
12 - Viens me voir (Version acoustique)
13 - Pense à moi (Version acoustique)
14 - Je t'aime quand même (Version acoustique)

 

 

Gage fait sa "révolution dans la continuité" avec "Changer le monde", titre de son second album et du morceau d'ouverture de ce nouvel opus. Plus conscient, réfléchi et introspectif, le canadien prend son destin en main : "Je ne peux pas changer le monde / Tout réinventer / Je sais qu'au font, c'est à moi de changer". Emprunt de spiritualité tout au long du disque (comme l'optimiste "Un Jour à la foi"), le chanteur évoque également ses craintes "écolo", tout en assonance : "La terre nous fait des siennes et fait signe qu'elle est fragile / Ne l'entendez-vous pas nous dire de réagir / Mais qu'attendons-nous pour nous assagir". La Soul du soliste d'origine haïtienne et jamaïcaine est toujours insulaire, entre rythmes caribéens (l'irrésistible "Doudou", aussi entraînant que sensuel, et sa mélodie de guitare évoquant le "Shape of my heart" de Sting) et reggae (le léger "Ailleurs", le plus lourd "Sous les étoiles").

Via un thème universel, il évoque en filigrane l'amitié et la séparation sur "Mon frère", entre gratitude et reproches ("Comment t'as oublié / Tout ce qu'on a fait ensemble / Pourtant on venait de loin / Vivre les rêves qu'on marchande"). Si le constat est sans concession, l'espoir reste toutefois de mise ("On se reverra / Car je ne t'oublierai pas"). Tout aussi intimiste, "T'étais où", seconde salve à l'encontre de ce père toujours absent, se veut plus vindicatif que le précédent "Viens me voir".

Inspiré par son expérience scénique au contact du Rimshot Crew, tout autant que par son goût pour la Soul du passé (Marvin Gaye, Stevie Wonder, Donny Hathaway) et du présent (Amy Winehouse), Gage navigue entre sonorités traditionnelles et modernes, avec un parti pris organique évident. Le chanteur discret et timide des débuts, révélé sur les ondes radiophoniques et télévisuelles grâce à des hits imparables ('Trop Fresh", "Pense à moi"), a fait place à un interprète mature, confirmé et chevronné. Sûr de sa force, il n'hésite pas à jouer au funambule sur sa corde sensible, se sublimant sur la ballade bluesy "Dimanche", relatant le vide post-séparation tout comme sur le premier single mélodieux "Pardonne moi" et ce minimaliste et poignant "Je veux être libre", sur le non-renoncement de soi.

Dans la pure tradition Motown, "Tu peux choisir", duo avec Vitaa - seule invitée du disque - est un clin d'oeil évident au glorieux couple soulful Tammi Terrell - Marvin Gaye et le point d'orgue d'un album classieux et raffiné.

Davantage investi dans l'écriture et la réalisation de "Changer le monde", servi par de brillantes productions et nous gratifiant d'une interprétation exemplaire, le montréalais négocie avec brio le tournant du tant redouté deuxième album.

 

Changer le monde

changer le monde

1 - Changer le monde
2 - Un jour à la foi
3 - Un dimanche
4 - Pardonne-moi
5 - Doudou
6 - Tu peux choisir
7 - Mon frère
8 - T'étais où
9 - Ailleurs
10 - J'envoie un S.O.S.
11 - Sous les étoiles
12 - Je veux être libre

 

 

 

 

En 2017, Gage nous fait découvrir, sous les couleurs du label Snooty Phreek, le premier single de son nouveau projet : "Rien n'arrive sans Rien"

Subtile mélange urbain pop entre la Soul, le Dance hall et des sonorités caribéennes, Gage a su développer un morceau complètement hybride .

Le morceau a été composé par les talentueux Kalim et SNK et coécrit par Gage et R-one (Sntphrk). Le clip a été réalisé par Sntphrk en Italie dans les "Cinque Terre", Gage évolue dans différents paysages entre Portofino, Vernazza et Monterosso. Un titre original et plein d'espoir, ou l'artiste dévoile son parcours, encore une fois, en toute sincérité.

 

 

 

Facebook : https://fr-fr.facebook.com/GageSoulR/
Myspace : http://www.myspace.com/gagemusique

Pin It