emilie simon

 

Emilie Simon est née en 1980 à Montpellier. Très tôt attirée par la musique, Emilie Simon va faire le conservatoire durant 7 ans avant d'obtenir un DEA en musique contemporaine.

A 23 ans seulement Emilie Simon écrit, compose, produit et réalise son premier album "Emilie Simon" qui lui vaut d'être lauréate de la victoire de l'album techno de l'Année 2004.

 

Emilie Simon

emilie simon

1 - Désert
2 - Lise
3 - Secret
4 - Il pleut
5 - I wanna be your dog
6  - To the dancers in the rain
7 - Dernier lit
8 - Graines d'étoiles
9 - Flowers
10 - Vu d'ici
11 - Blue night
12 - Chanson de toile

 

 

 

Le 1er juillet 2005, Emilie Simon participe aux "Eurockéennes de Belfort" et donne le jour à un projet de concerts auxquels participent la Synfonietta de Belfort et le groupe de Percussions-Claviers de Lyon. Emilie parcoure la France pour une série de concerts et séduit déjà un large public.

Mais il faudra attendre sa collaboration avec Luc Jacquet pour la bande originale du film "La marche de l'empereur" pour qu'Emilie Simon soit révélée au grand public. Emilie Simon confirme son talent d'auteur, compositeur et interprète.

En 2006, c'est la consécration, Emilie Simon remporte une Victoire de la Musique dans la catégorie "Meilleure Bande Originale de Film" et est nommée pour le César de la "Meilleure Musique écrite pour un Film".

 

La marche de l'empereur

marche empereur

1 - The frozen world
2 - Antarctic
3 - The egg
4 - Song of the sea
5 - Baby penguins
6 - Attack of the killer birds
7 - Aurora australis
8 - The sea leopard
9 - Song of the storm
10 - Mother's pain
11 - To the dancers on the ice
12 - All is white
13 - The voyage
14 - Footprints in the snow
15 - Ice girl
16 - Antarctic

 

 

Le film documentaire "La marche de l'empereur" rencontre un vif succès aux Etats Unis et remporte l'Oscar de meilleur film étranger mais curieusement la bande son est remplacée.... mais qu'importe, Emilie Simon travaille déjà sur son second album "Végétal" qui est sortit le 6 mars 2006 dans les bacs.

Lorsqu'elle a entamé le chantier de son nouvel album "Végétal", avant même son épopée glaciaire sur l'Antarctique, les premières chansons qui ont naturellement bourgeonné dans son imagination fertile possédaient des traits communs : noms de fleurs, apprivoisées ou sauvages, de plantes carnivores, grimpantes ou flottantes, d'arbres fantomatiques... Lotus, narcisse, muguet, roseaux, peuplier ou roses hybrides de thé, autant de créatures végétales dont il ne restait plus qu'à animer les mouvements en leur attribuant des formes et des psychés humaines. Ainsi naquit "Alicia", personnage mi-fille mi-fleur, qui nous attire d'emblée à l'intérieur de ce disque en refermant derrière elle ses longs bras de lierre. Bienvenu dans ce piège délicieux, le temps d'un songe musical de cinquante minutes totalement déraciné des réalités terrestres, suspendu à sa propre horloge, irrigué par une sève intrigante, dégageant des parfums inédits et terminant comme il avait débuté : "en cendres". Beautés saisonnières, romances éphémères, chassés-croisés sur un lac, d'une chanson l'autre se tisse la trame d'un récit tour à tour évanescent et tumultueux, panthéiste et surréaliste, contemplatif et fugace.

Pour donner corps à sa rêverie botanique, Emilie Simon a provoqué de nouvelles greffes sur son habituel terreau d'instruments électroniques, faisant notamment appel à des musiciens de la sphère Contemporaine (flûtiste, percussionniste), en plus de la basse de Simon Edwards (Talk Talk, Beth Gibbons, Alain Bashung) qui évoque à elle seule les modulations langoureuses du cycle des saisons. Quant au fidèle Marcus Dravs, il a comme sur chaque projet d'Emilie apporté sa touche méticuleuse lors du mixage. Si le premier album avait cette tendance, bien naturelle pour un baptême, de papillonner entre plusieurs registres, la voix acidulée d'Emilie se chargeant de faire le lien, le nouveau se révèle plus cohérent, concentré autour de quelques idées fortes. On y remarquera un son général plus boisé, plus organique, propre à la nature même de son thème. Les cordes s'y font ainsi davantage intimistes, plus proches de l'écorce électronique des rythmiques, contribuant ainsi à une impression générale de calfeutrage.

L'obsession initiale d'Emilie à vouloir conjuguer les sons environnants, par essence sauvages, avec la discipline qu'impose la chanson pop trouve ici encore quelques évidentes illustrations. Sans méthode prédéfinie, se laissant gouverner par l'intuition, son mode d'écriture et sa conception empirique des arrangements s'apparentent de plus en plus à un travail plastique, la mélodie et le texte formant ce socle immuable qui l'autorise à prendre d'autant plus de liberté avec la musique. Qu'on ne s'y trompe pas, tout cela demeure néanmoins léger et aérien, malgré la complexité apparente du processus. Loin de se laisser engourdir non plus par la mélancolie de son sujet, Végétal est un album vivifiant.

 

Végétal

Vegetal

1 - Alicia
2 - Fleur de saison
3 - Le vieil amant
4 - Sweet blossom
5 - Opium
6 - Dame de lotus
7 - Swimming
8 - In the lake
9 - Rose hybride de thé
10 - Never fall in love
11 - Annie
12 - My old friend
13 - En cendres

 

 

En 2007, Emilie Simon sort un album live à l'Olympia et reviens en 2009 avec son quatrième album "The big Machine"

 

The big Machine

the big machine

1 - Rainbow
2 - Dreamland
3 - Nothing To Do With You
4 - Chinatown
5 - Ballad Of The Big Machine
6 - The Cycle
7 - Closer
8 - The Devil At My Door
9 - Rocket To The Moon
10 - Fools Like Us
11 - The Way I See You
12 - This Is Your World

 

Le nouvel album d'Emilie Simon comprend 10 chansons. "Franky Knight" est un hommage à un être cher disparu tragiquement. Le disque traite du deuil, de la mémoire, de la reconstruction de soi, du retour de l'optimisme. Ce nouvel album sera également la BO du film "La délicatesse". Le sujet du film se rapproche du thème général de l'album : comment survivre à la perte de l'être aimé. 9 des titres du disque d'Emilie apparaissent dans le film, donc 5 versions chantées. "Mon chevalier", thème phare et générique de fin du film, est le premier single extrait de l'album.

 

Franky Knight

franky knight

1 - Mon Chevalier
2 - I Call It Love
3 - Holy Pool Of Memories
4 - Something More
5 - Bel Amour
6 - Franky's Princess
7 - Sous Les Etoiles
8 - Les Amants Du Même Jour
9 - Walking With You
10 - Je t'aime je t'aime je t'aime

 

 

Nouvel et 6ème album réalisé par Emilie Simon avec la participation de Tahiti Boy et Ian Caple (Tindersticks). Mixé par Chris Cody (TV On The Radio). "Mue" s’annonce comme l’un des disques français les plus ambitieux de ces dernières années sans pourtant qu’Emilie Simon n’en ressorte étouffée par un prestigieux entourage de collaborateurs. Au contraire, son écriture déliée et imagée, ses compositions spacieuses et charmeuses, l’énergie scintillante de sa voix n’auront jamais autant été mises en valeur. Plus organique, plus extravertie, la nouvelle Emilie brouille toutes les pistes où l’on pensait la trouver, presque méconnaissable et pourtant parfaitement elle-même. Preuve que la Mue est réussie. Une Mue spectaculaire, en cinémascope. Plus mûre mais toujours mutine, ingénieuse et ingénue à la fois, il faudrait être de pierre pour ne pas ressortir ému de cette "Mue" enchanteresse.

 

Mue

mue

1 - Paris j'ai pris perpete
2 - Menteur
3 - Encre
4 - The eye of the moon
5 - Quand vient le jour
6 - Les étoiles de paris
7 - Des larmes
8 - Le diamant
9 - Perdue dans tes bras
10 - Les amoureux de minuit
11 - Wicked games

 

 

 

Pin It