cali

 

Cali, de son vrai nom Bruno Caliciuri, né le 28 juin 1968 à Perpignan.  

Il apprend seul la guitare, inspiré par le lyrisme de U2 et des Waterboys, mais c'est surtout sur scène que Cali va découvrir les rigueurs du métier, au sein de groupes locaux comme d'orchestres de bal. Tout est bon pour apprendre avant de se lancer, en 1994, avec le groupe Indy. Deux albums autoproduits et 200 concerts plus loin, la motivation est toujours intacte, mais c'est l'heure de passer à autre chose. Marqué par le rock indépendant, Cali se lance dans une autre aventure : Tom Scarlett. Il chante, co-compose, interprète et écrit tous les textes. Un album voit le jour en 1997, toujours autoproduit. Des concerts, toujours de concerts : 300 dates en 5 ans. Avec, au bout du parcours, une remise en question : et si c'était mieux tout seul ? Tom disparaît, Bruno déménage, fin du premier acte.

Après la montagne, la mer. Après la guitare, le piano. Cali écrit, compose, arrange des nouvelles compositions plus personnelles dans lesquelles il se met en scène. "Fais de moi ce que tu veux", "Tout va bien", "L'amour parfait". Le temps passe vite : nous sommes déjà en 2001. L'année suivante, son répertoire est riche de 40 nouveaux morceaux. Il entre en résidence au Médiator, à Perpignan, et travaille sur une nouvelle formule scénique en quatuor : Hugues Baretge (guitariste) Julien Lebart (pianiste) et Aude Massat (altiste) l'ont rejoint. Fidèle à sa réputation, Cali tourne : des premières parties (Brigitte Fontaine, Bénabar), des festivals (Francofolies). C'est à La Rochelle qu'il est remarqué par Labels qui lui propose de produire et distribuer son premier "vrai" album, celui qu'il méritait depuis longtemps.

Enregistré sous la houlette de Daniel Presley (Breeders, Faith no more, Spain, Venus) Cali et ses musiciens mettent ce disque en boite en deux étapes : en Angleterre (Parkgate) pour les instruments et les voix, puis au Médiator de Perpignan pour les arrangements de cordes. Des titres comme "Différent" ou "Fais de moi ce que tu veux" ont bénéficié pour les orchestrations du concours de Daniel Tosi (conservatoire de Perpignan) qui a également dirigé les musiciens de la Camerata. Le résultat est tout en nuances, à l'image de l'écriture de Bruno : un mélange inédit de tendresse et de vacheries, de désespoir et d'optimisme. Depuis Miossec, on n'avait pas entendu de propos aussi directs, de langue aussi bien pendue, d'ironie aussi sèche. Avec ce timbre si particulier qui respire à la fois le soleil et le bois, Cali panse ses blessures intimes au vitriol. Une fois guéri, il chante l'amour avec ivresse, cet "amour parfait" après lequel il court en faisant semblant d'y croire. Car en dépit de ses illusions perdues, c'est sur une note d'espoir que se termine l'album, ce premier album longuement mûri en fût.

 

L'amour parfait

amour parfait - Cali

1 - C'est Quand Le Bonheur ?
2 - Elle M'a Dit
3 - Pensons A L'Avenir
4 - Il Y A Une Question
5 - J'ai Besoin D'amour
6 - Dolorosa
7 - Tes Désirs Font Désordre
8 - C'est Toujours Le Matin
9 - Le Grand Jour
10 - Fais De Moi Ce Que Tu Veux
11 - Différent
12 - Tout Va Bien
13 - L'amour parfait

 

 

A la seule force du poignet, Cali s'est imposé en 2003 avec un premier album règlement de compte (la fin d'une histoire d'amour) qu'il a défendu sur les routes de France avec le succès que l'on sait. Sa deuxième livraison de chansons rock d'ici, teinté de folk pour mieux laisser respirer ses mots tranchants, s'inscrit dans la lignée de la première. Enregistré en partie en Irlande (paradis fiscal et pays d'origine de ses héros les Waterboys), "Menteur" brille également d'autres feux et fait l'étalage d'un sacré savoir-faire entretenu par le producteur Daniel Presley. Par exemple, Steve Wickham, des Waterboys, prête son violon à cette ode aux artistes brûlés qu'est "Je m'en vais". Dans un tout autre registre, "Pauvre garçon" (en duo avec Daniel Darc) se veut un hommage au Iggy Pop période David Bowie...… ou l'inverse. Plus loin, "Roberta" harangue comme un tango, et Cali, toujours remonté, n'en finit plus de régler ses comptes dans "Je te souhaite à mon pire ennemi". "Menteur", tel un fil electrique dénudé, est à la fois écorché et vif. Les 300 000 personnes qui ont acheté son prédécesseur n'auront aucune raison valable de le bouder.

"Menteur", son deuxième album est disponible dans les bacs depuis le 3 octobre 2005.

 

Menteur

menteur - Cali

1 - Qui Se Soucie De Moi
2 - Je M'En Vais
3 - Pauvre Garçon
4 - Pour Jane
5 - Je Sais
6 - Je Ne Vivrai Pas Sans Toi
7 - Roberta
8 - Menteur
9 - Tes Yeux
10 - La Fin Du Monde Pour Dans
10 Minutes
11 - Je Te Souhaite A Mon Pire Ennemi
12 - Le Vrai Père

 

 

Avec "l'Espoir", son troisième et nouvel album studio paru le 4 février 2008, Cali nous livre 14 sublimes chansons, réalisées par les artificiers de génie Mathias Malzieu (Dionysos) et Scott Colburn (Arcade Fire, Animal Collective...). En chef d’orchestre de cette usine merveilleuse, Cali a su marier aussi bien musicalement que littérairement le feu qui brûle en lui et l’eau qui sommeille dans la lie de ses yeux.

 

L'espoir

L'espoir - Cali

1 - L'espoir
2 - Je ne te reconnais plus
3 - 1000 coeurs debout
4 - Comme j'étais en vie
5 - Je suis laid
6 - Sophie Calle n°108
7 - Résistance
8 - Amoureuse
9 - Pas la guerre
10 - Giuseppe & Maria
11 - Les beaux jours approchent
12 - Je me sens belle
13 - Paola
14 - Le droit des pères
15 - List of lies (bonus)

 

 

Dans le cœur de Cali nage une truite, animal sauvage et ambigu symbolisant ce que l'on ne domestique pas, ce que l'on ne soumet pas, sinon au bout d'une lutte acharnée pour la vie à tout prix. Le ton est donné, Cali est de retour. Une truite certes, mais une truite arc-en-ciel, aux couleurs multiples de l'Amour, de la peine, de la rage, de la joie, malgré le marasme étouffant et l'égoïsme moderne. Ce quatrième album, Cali le catalan l'a conçu plus personnel, plus brûlant aussi. Comme un témoignage en forme de main tendue vers les autres, souvent ouverte, parfois fermée en poing serré. Entouré de sa garde rapprochée (Julien Lebart aux claviers, Blaise Margail et Nicolas Puisais aux cuivres, Philippe Entressangle à la batterie), Cali a réalisé ce nouvel album avec son ami belge, ‘demi-dieu’ de la guitare, Geoffrey Burton (Arno, Bashung, Higelin, Iggy Pop). Deux autres membres du trio Hong Kong Dong, Sarah et Boris Zeebroek, éclairent l’album de leurs choeurs angéliques, tandisque le violoniste irlandais Steve Wickham (The Waterboys, U2), le bassiste de Deus Alan Gevaert et l'ingénieur du son Erwin Autrique complètent cette magnifique et insolite entente catalano-belge. L’équipe constituée s’est attelée à la conception du nouvel album à l’approche de l’été, dans une ambiance studieuse mais enjouée, douchée de vin, gorgée de soleil et nourrie de grillades catalanes. Les treize titres de "La vie est une truite arc-en-ciel qui nage dans mon coeur" ont été enregistrés à Rivesaltes, près de Perpignan, au studio de Cali. Neuf chansons inédites apparaîtront sur un autre album dans une édition dite "généreuse", sous le titre "Vous savez que je vous aime". La vie est une truite arc-en-ciel qui nage dans mon coeur Aujourd'hui, la production de Cali sonne définitivement rock. On y entend l'héroïsme de U2, le versant "anthémique" d'Arcade Fire, ou encore du Nick Cave, du Joy Division, et même l'expérimental de Yo la Tengo.

On y retrouve Léo Ferré, à qui plusieurs titres du disque rendent un hommage vibrant, non dissimulé. On plonge dans cet album, puis on nage entre deux, trois, treize courants ; on touche le fond, on remonte et on respire à nouveau. On ressort, enfin, remué, couvert d'écume... heureux. On enlace le passé, on repense à ces années minables de solitude et de détresse où l'on se rêvait droit, pur et courageux. On aurait tant aimé lever les bras et les tendre à la vie, qu'elle nous embarque loin, très loin ("Cantona"), on pleure les proches perdus, rongés par la malheur ("Je vais arrêter de boire"), on étreint l'utopie ("Nous serons tous les deux"), on pleure sur l'injustice de nos dirigeants, on implore un peu plus d'humanité, mais la colère n'est jamais loin ("Lettre au Ministre du saccage des familles et des jeunes existences dévastées"). On court éperdument après "L'amour fou", on se rappelle les moments insouciants où l'on savait que la mort n'existait pas et puis on espère, oui toujours, l'espoir brûlant est là. Et puis on court, encore, après l'absurde vie, qui nous file entre les doigts telle une truite sous un rocher... Enfin, quelque part au détour d'une sombre ruelle, on se surprend à épier "Madame Butterfly", jadis si belle.

Elle a perdu l'amour et on la laisse seule s'échouer au fond d'une nuit de chagrin. Avec "Mille ans d'ennui", on retrouve l'amour de jeunesse, le premier, le seul (?), pillé par un autre ; c'est une vie tracée vers les étoiles qui nous passe à côté, encore. Alors on va cracher sa rancoeur avec d'autres solitudes dans le bar du tombeau…

"La vie est une truite arc-en-ciel qui nage dans mon cœur" est un album libre, un album de sentiments et d'Amour. Cali a une truite arc-en-ciel qui nage dans son cœur. Une truite, comme un symbole de ce qui habite cet homme déroutant de sincérité, de ce qui remplit son âme et hante ses nuits : l'humanité.

 

La vie est une truite arc-en-ciel qui nage dans mon cœur

La vie est une truite arc en ciel qui nage dans mon cœur - Cali

1 - Je sais ta vie
2 - L'amour fou
3 - Je te veux maintenant
4 - Cantona
5 - Murano
6 - Madame Butterfly
7 - Nous serons tous les deux
8 - Ma douleur
9 - Lettre au Ministre du saccage des familles et des jeunes existences dévastées
10 - Je vais arrêter de boire
11 - Mille ans d'ennui
12 - Je regarde mes dix-sept ans
13 - Je n'attends que la revanche

 

 

Le 26 novembre 2012, Cali sort son 5ème album studio intitulé "Vernet-les-bains", en hommage à son village natal. Il sera d'ailleurs fait citoyen d'honneur de sa ville le 24 janvier 2013.

 

Vernet les Bains

vernet les bains - Cali

1 - Ce soir je te laisse partir 
2 - Mes vieux cinglés
3 - L'amour est éternel
4 - Je rêve de voir l'été
5 - Venez me chercher
6 - Amour m'a tuer
7 - Une femme se repose
8 - La grotte des amoureux
9 - Tu me manques tellement
10 - Est-ce que tu te souviens de ton premier baiser
11 - Mon ami
12 - Happy End 

 

 

Le 18 novembre 2013, Cali sort un album live reprenant ses concerts "La Vie Cowboy" comprenant 45 chansons3.

En 2014, Cali participe à l'émission "Rising Star" sur M6.

 

"L'âge d'or", Sixième album de Cali, sorti le 9 mars 2015, marque son grand retour sur le devant de la scène française ! Treize chansons qui frappent tour à tour le cour, le bonheur, les heures qu'on croyait oubliées dans le grand chapiteau de l'enfance. L'album a été réalisé par David François Moreau (arrangeur et réalisateur de Patrick Bruel).

 

L'âge d'or

L'age d'or - Cali

1 - Tout ce qui ne reviendra plus
2 - Le coeur charge comme un fusil
3 - La vie quoi!
4 - La vie est une menteuse
5 - C'etait beau
6 - Ostende
7 - Camarade
8 - Coco
9 - Le grand chemin
10 - Je dois te dire tout ca
11 - Poppee in utero
12 - Poppee
13 - L'age d'or

 

 

 

Cali sort son 7ème album "Les choses défendues" le 25 novembre 2016.

 

Les Choses Défendues

les choses defendues

1 - À cet instant je pense à toi
2 - S'il te plaît
3 - Les choses défendues
4 - I Want You
5 - Je ne peux pas pleurer plus que ça
6 - Sweetie
7 - Annie Girardot
8 - Ella a mal
9 - Tout va recommencer
10 - La femme qui t'aime
11 - Le mariage
12 - À deux pas
13 - Seuls les enfants savent aimer
14 - Montréal 4 am 

 

 

Site Officiel : http://www.calimusic.fr

Pin It