Lana Del Rey

Lana Del Rey

Qui est Lana Del Rey ? Ce nom fait vibrer internet depuis plusieurs mois dans le monde entier et l’artiste atteint désormais la France avec ses titres uniques écrits avec une simplicité déconcertante et mis en scène devant sa webcam. La jeune américaine Lana Del Rey est aussi talentueuse que discrète et les informations à son sujet se payent à prix d’or par les médias du monde entier. Lana Del Rey se résume en quelques mots : on découvre, on écoute, on frissonne et on ne s’en lasse plus.

De son vrai nom Elizabeth Grant, Lana Del Rey est née le 21 juin 1985  à New York où elle a grandit. Elle se passionne à l’adolescence pour le cinéma hollywoodien, l’esthétique des années cinquante et soixante, et les polars de James Ellroy.

En 2009 Lana Del Rey enregistre un maxi intitulé « Kill Kill », sous le nom de Lizzy Grant. Le montage vidéo réalisé par ses soins impose alors son image glamour et mystérieuse, tandis que l’EP trois-titres charme par son timbre vaporeux et sensuel.

L’année suivante est celle de la métamorphose opérée par l’album Lana Del Ray produit par David Kahne (Tony Bennett, Paul McCartney…), assorti d’un échec commercial. Lizzy Grant décide de devenir définitivement Lana Del Rey.

Le clip « Video Games », toujours réalisé par ses soins, fait le buzz sur les réseaux sociaux à l’automne 2011.

Sa chanson Video Games est nommée « meilleur nouveau morceau » par le magazine Pitchfork. Le clip de Video Games dépasse, avant la fin de l’année 2011, les quinze millions de vues sur YouTube. On peut d’ailleurs l’entendre dans un épisode de la série « Ringer » et « Gossip Girl ».

Lana Del Rey fait sa première scène le 21 septembre 2011 à la Box à New York. Son premier single produit par Stranger Records comprenant les titres Video Games et Blue Jeans est sorti en vinyle le 10 octobre 2011, et en numérique le 11 du même mois aux États-Unis. Son Concert à Londres affiche complet en à peine une demi-heure de vente des places.

Adulée ou détestée, Lana Del Rey, femme fatale tout droit sortie d’un film de David Lynch, ne laisse pas indifférent après une tournée promotionnelle passée par le Nouveau Casino à Paris le 7 novembre 2011.

Considéré comme un nouveau départ, ce deuxième album « Born to die » de Lana Del Rey suscite des commentaires aussi radicaux qu’à l’apparition du phénomène. Les critiques les plus positives soulignent le large nuancier vocal de la chanteuse, son art dramatique consommé et l’atmosphère envoûtante de l’album produit par Emile Haynie (Kud Cudi).

Born to die

Lana Del Rey - Pochette album born to die

1 – Born To Die
2 – Off To The Races
3 – Blue Jeans
4 – Video Games
5 – Diet Mountain Dew
6 – National Anthem
7 – Dark Paradise
8 – Radio
9 – Carmen
10 – Million Dollar Man
11 – Summertime Sadness
12 – This Is What Makes Us Girls

Produit par Dan Auerbach, le guitariste et chanteur des Black Keys, cet album « Ultraviolence » sorti le 16 juin 2014 marque un tournant dans la carrière de Lana Del Rey avec un virage plus rock. On y retrouve l’ambiance mystérieuse et glamour qui la définit : C’est un peu plus dépouillé mais toujours aussi sombre et cinématographique, déclare-t-elle. Lana ajoute qu’il sera également plus spirituel.

Ultraviolence

Lana Del Rey - Pochette album ultraviolence

1 – Cruel World
2 – Ultraviolence
3 – Shades Of Cool
4 – Brooklyn Baby
5 – West Coast
6 – Sad Girl
7 – Pretty When You Cry
8 – Money Power Glory
9 – Fucked My Way Up To The Top
10 – Old Money
11 – The Other Woman

A la mi-juillet 2015, Lana Del Rey créait la surprise en publiant un morceau inédit sur internet : le magnifique, planant et cinématographique « Honeymoon ». Le web s’affole et la critique est unanime des Inrocks au Billboard, qui qualifie le titre de « Plus grand et ambitieux que tout ce que Lana a sorti jusqu’ici  » : l’album est l’un de plus attendus de cette rentrée. Lana Del Rey crée le buzz en publiant sur la pochette de son album son numéro de téléphone (1-800- 268-7886), en indiquant sur son compte instagram une photo avec la légende « Call me. I’m alone »…. des fans curieux ont eut la surprise d’avoir réellement la chanteuse au bout du fil…

Honeymoon

Lana Del Rey - Pochette album honeymoon

1 – Honeymoon
2 – Music to watch boys to
3 – Terrence loves you
4 – God knows I tried
5 – High by the beach
6 – Freak
7 – Art deco
8 – Burnt norton
9 – Religion
10 – Salvatore
11 – The blackest day
12 – 24
13 – Swan song
14 – Don’t let me be misunderstood

Le 21 juillet 2017, Lana Del Rey sort l’album « Lust for life » qui comprend un titre en featuring avec The Weeknd‘.

Lust for life

Lana Del Rey - Pochette album Lust for life

1 – Love
2 – Lust for life
3 – 13 beaches
4 – Cherry
5 – White mustang
6 – Summer bummer
7 – Groupie love
8 – In my fellings
9 – Coachella woodstock
10 – God bless america
11 – When the world was at war we kept dancing
12 – beautiful people beautiful problems
13 – Tomorrow never came
14 – Heroin
15 – Change
16 – Get free

Le septième album de Lana Del Rey « Norman Fucking Rockwell! » sort en août 2019.
L’album est entièrement écrit par Lana Del Rey et Jack Antonoff, sauf le titre « Doin’ Time » , qui est une reprise du groupe Sublime.

Norman Fucking Rockwell !

Lana Del Rey - Pochette album Norman fucking rockwell

1 – Norman Fucking Rockwell
2 – Mariners Apartment Complex
3 – Venice Bitch
4 – Fuck It I Love You
5 – Doin’ Time
6 – Love Song
7 – Cinnamon Girl
8 – How to Disappear
9 – California
10 – The Next Best American Record
11 – The Greatest
12 – Bartender
13 – Happiness Is a Butterfly
14 – Hope Is a Dangerous Thing for a Woman like Me to Have – but I Have It

Ave son huitième album « Chemtrails over the Country Club » sorti le 19 mars 2021, Lana Del Rey revient avec un univers folk.

Chemtrails over the Country Club

Lana Del Rey - Pochette album Chemtrails over the country club

1 – White Dress
2 – Chemtrails over the country club
3 – Tulsa jesus freak
4 – Let me love you like a woman
5 – Wild at heart
6 – Dark but just a game
7 – Not all who wander are lost
8 – Yosemite
9 – Breaking up slowly
10 – Dance till we die
11 – For free

Site Officiel : http://www.lanadelrey.com/