Max Zorn

Max Zorn est né à Amsterdam. Pour des raisons professionnelles son père est amené à voyager. Ils déménagent régulièrement à partir de 1986. Max Zorn trouve que parcourir le monde est passionnant mais il commence a être tiraillé entre des lieux et des personnes auxquels il s’attache au fil du temps et de ses voyages.

Max Zorn étudie la psychologie en Suède et en Allemagne. C’est à cette époque qu’il commence à s’intéresser à l’Art et réalise ses premières oeuvres. Ce qui n’était au départ qu’un hobby est devenu une passion prenant de plus en plus de place dans sa vie, même si à l’époque il n’aurait jamais imaginé que cela puisse devenir un métier à plein temps.

Ce qui différencie Max Zorn des artistes traditionnels, c’est que pour réaliser ses œuvres, il utilise du ruban adhésif marron et un scalpel, une technique qui lui a été conseillée par un ami designer automobile qui avait recours à ce procédé pour réaliser très rapidement des croquis sur de grands panneaux. Max Zorn est surpris par la vitesse à laquelle le dessin prend forme et surtout admiratif de voir qu’on pouvait réaliser de très belles choses avec un simple morceau de scotch !

Cette pratique s’est développement en tant que nouvelle forme d’art urbain, elle est largement pratiquée à l’aide de ruban adhésif de couleur sur les murs dans les rues.

L’idée d’utiliser la lumière comme médium est né lors d’une sortie nocturne à travers Amsterdam. Max Zorn songe à utiliser les lampes de la rue avec leur lumière dorée comme une galerie ouverte à son art. Il fixe les couches de ruban adhésif sur les réverbères, ce qui donne une image très graphique qui, par transparence, semble lumineuse.

Tape art for Scope at Art Basel Miami

Site Officiel : http://www.maxzorn.com